Accueil » Social » Prise en charge médicale – Les agents des autres provinces désavantagés
Social

Prise en charge médicale – Les agents des autres provinces désavantagés

Éric  Fortuné  Haingomiramanana,  président du  SADPAG.

Les agents de l’État dans la province d’Antananarivo et ceux des cinq autres provinces ne bénéficient pas du même avantage, en terme de prise en charge sanitaire. Ceux qui travaillent et vivent en dehors d’Antananarivo sont défavorisés. « Les agents de l’État à Antananarivo ont plus d’avantage. Ceux des régions doivent se déplacer pour pouvoir se soigner. Ce déplacement coûte cher, alors que le remboursement est compliqué. », indique Eric Fortuné Haingomiramanana, président nouvellement élu du syndicat des agents des dépenses publiques et des affaires générales (SADPAG), auprès du ministère de l’Économie et des finances.

Plusieurs différences de traitement sont soulevées par le bureau national et le bureau régional du SADPAG qui se sont réunis à Anosy, vendredi. « Les agents des Dépenses publiques et des affaires générales sont derniers parmi les agents de ce ministère. Un écart entre les hauts responsables et les agents sont, également, ressentis. », poursuit Eric Fortuné Haingomiramanana. Ce président du SADPAG a , comme perspective de protéger les droits des agents, aussi bien sur le plan social que sur l’environnement de travail, de protéger leurs avantages et leurs intérêts, d’améliorer le traitement des membres du SADPAG et de réduire l’écart entre les hauts responsables et les agents, pendant son mandat qui durera trois ans.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter