Actualités Faits divers

Manakambahiny – Un garçon de cinq ans enlevé

Deux apprenties ravisseuses prises dans les filets. Ayant réclamé le versement d’une rançon de cinq millions d’ariary via mobile banking, deux jeunes femmes ont  été appréhendées à Morarano Manakambahiny, dans la matinée d’avant-hier. Hame­çonnée par les limiers de la section III de la brigade criminelle, l’une des suspectes a été la première à se faire cueillir. Soumise au feu roulant des questions, elle a mené la police jusqu’à la tanière de sa complice, où l’enfant  enlevé était séquestré.
Les deux jeunes femmes ont été placées en garde-à-vue. Le kidnapping a été perpétré samedi, en fin de matinée, pendant que la victi­me, un gamin de cinq ans,  jouait dans les environs avec d’autres enfants du voisinage.
Après avoir réalisé la disparition de leur enfant,  les parents ont passé au peigne fin les environs mais leurs recherches se sont avérées infructueuses. Désem­parés, ils ont placardé des avis de recherche dans le quartier, mais en vain. Ils s’en sont remis à la brigade criminelle. Samedi, à leur retour au foyer, ils ont mis la main sur une lettre, glissée sous le portail, exigeant la somme de cinq millions d’ariary contre la libération du petit.
Andry Manase