Actualités Economie

Importation – La douane contrôle les véhicules

L’administration douanière passe à la traque des véhicules importés frauduleu­sement. Des points de contrôle ont été aperçus dans les rues de la capitale.

Depuis quelques jours, la présence de barrages douaniers dans les rues d’Antananarivo intrigue les passagers et certains citadins. En effet, la douane lance une opération de contrôle des véhicules. Il s’agit de ceux immatriculés WWT, ceux d’immatriculation étrangère et ceux immatriculés malgaches, sur lesquels le service de la surveillance et de la lutte contre la contrebande émet des doutes. « Ces derniers temps, l’administration douanière a constaté l’introduction illicite de nombreux véhicules sur le territoire. Cette importation  représente un manque considérable à gagner pour l’État », souligne la douane.
Devant ces faits, la direction générale des douanes a pris des mesures drastiques pour mettre fin à ces pratiques frauduleuses. Des check-points ont été établis dans certains axes routiers de la capitale, sur la Rocade, à Analamahitsy, sur le Bypass, à Mahamasina et à Ankadindramamy, par exemple. « Jusqu’ici, certaines anomalies ont pu être relevées, comme la discordance entre les cartes roses des véhicules et la liste fournie par le centre d’immatriculation, aucune saisie n’a été effectuée », explique la douane.
Cas suspects
L’action de la douane ne se limite pas aux frontières, elle intervient également a posteriori. Elle recommande toujours à tous les acheteurs de véhicules de bien vérifier les documents d’importation au niveau du centre d’immatriculation, afin d’éviter les mauvaises surprises.  Cette année, deux cas suspects d’importation frauduleuse de voitures de luxe ont été mis à jour par la douane. Le premier remonte au mois d’avril. Une voiture suspecte, de marque BMW, de la série X6, a été interceptée à Toamasina par le service de la lutte contre la fraude.
Le second cas date du mois de septembre. Cette fois-ci, la douane a mis la main sur une voiture de marque Range Rover. Un conteneur de quarante pieds contenant trois véhicules de luxe, dont une Range Rover, une BMW X5 et une Renault Mégane, a été dédouané sans problème au bureau de douanes de Vohémar, au mois de mai. Tout semblait bien se passer pour les propriétaires de ces véhicules jusqu’au moment où des informateurs ont indiqué
à la douane l’existence
d’une suspicion de fraude dans cette affaire. Les deux autres véhicules font encore l’objet de recherche.

Lova Rafidiarisoa