Accueil » Régions » Mahajanga – Un condamné à perpet en cavale
Régions

Mahajanga – Un condamné à perpet en cavale

Un avis de recherche est lancé par la Police judiciaire depuis le 21 août, sur un détenu qui s’est échappé en plein pourvoi en cassation, à la Cour d’Appel à Mahavoky-atsimo, le mardi 18 août. L’évadé, un commerçant appelé Aimé François Bearivony dit Francelle, est né le 24 février 1989 à Mandritsara, et père célibataire d’un enfant.

Écroué le 26 février 2019, sous n° 62.266-P, il est condamné pour une affaire de vol aggravé, tentative d’homicide, destruction des biens d’autrui et association de malfaiteurs et sa situation pénale est cassationnaire suivant la déclaration de pourvoi en cassation n° 002/CCO/MGA/20 du 25 juin 2020.

De plus, il a aussi été condamné le 14 août, aux travaux forcés à perpétuité (TFP) pour vol de numéraire et de bijoux en or avec port d’arme, et pour destruction de biens aggravés et associations de malfaiteurs. Un tatouage de scorpion et calmar est marqué sur son bras droit et bras gauche, en dehors de son signalement. D’après le DRAP de Boeny, il a demandé à être emmené pour un pourvoi en cassation à la Cour d’Appel, ce mardi-là. « Les recherches continuent toujours et nous avons une piste. Nous avons l’espoir qu’il sera bientôt alpagué », souligne le DRAP.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi