Accueil » Politique » Mahajanga – Les premiers «Trano Mora» attribués
Politique

Mahajanga – Les premiers «Trano Mora» attribués

La  famille  d’Olgina  a  eu  droit  à  une  maison  remise par  le  président  de  la  République.

Le président de la République a conclu son week-end à Mahajanga par l’inauguration des «Trano Mora», à Amborovy. Il a profité de l’occasion pour annoncer un projet de nouvelle ville à proximité de la capitale de la région Boeny.

L’État a fait des heureux à Amborovy, hier. Des mains de Andry Rajoelina, président de la République, en personne, trente familles ont reçu les clés qui font d’eux les heureux nouveaux propriétaires de trente maisons flambant neuves.

Dans le cadre du projet «Trano Mora», en collaboration avec la Société d’équipement immobilier de Madagascar (SEIMAD), les trente premières maisons de la nouvelle cité baptisée «Meva», à Amborovy, à Mahajanga, ont été inaugurées et attribuées, hier. Une attribution par tirage au sort sur les quelque trois cent vingt prétendants qui se sont inscrits et qui remplissent les critères requis.

«La construction de la cité «Meva», ne s’arrêtera pas là», affirme le locataire d’Iavoloha. Gérard Andriamanohisoa, secrétaire d’Etat chargé des nouvelles villes et de l’habitat, assure que les dossiers de propriété de ceux qui ont été tirés au sort seront bouclés d’ici la fin du mois. Le membre du gouvernement ajoute que ‘la construction de cinquante nouvelles maisons au sein de la cité “Meva”, va démarrer d’ici un mois’.

Nouvelle ville à Amparemahintsy

Les salariés disposant de compte bancaire sont les cibles du projet “Trano Mora”. Les bénéficiaires de ces maisons clés en main en deviennent les propriétaires par le biais du système de vente-location. Pour Mahajanga, en particulier, le Chef de l’Etat concède que les maisons de cité «Meva», ne sont pas suffisantes face à l’ampleur de la demande. Tous ceux qui sont demandeurs d’habitations aux normes et souhaitent devenir propriétaires ne sont pas non plus tous des salariés.

À entendre le discours du président Rajoelina, hier, l’État compte mettre en branle une nouvelle formule pour élargir le panel de ménages pouvant avoir accès à des logements décents. Le locataire d’Iavoloha annonce ainsi la construction «d’une nouvelle ville», sur un terrain de 300 hectares à proximité de la capitale de la région Boeny. Elle sera sise à Amparemahintsy. Cinq cent parcelles de terrain de 200 m ² chacun y sont prévues pour la construction de maisons d’habitation.

Le secrétaire d’État Andriamanohisoa explique que ces parcelles de terrain seront mises en vente. Les propriétaires procéderont, ensuite, à une «auto-construction», de leur maison. Contrairement au projet «Trano Mora», il n’est pas nécessaire d’être salarié ou d’avoir un compte bancaire. Le président de la République souligne, toutefois, que les maisons à construire doivent suivre un plan prédéfini pour cadrer avec le plan d’urbanisme de la nouvelle ville.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter