Accueil » Faits divers » Morondava – Un procès accéléré à cause de la covid-19
Faits divers

Morondava – Un procès accéléré à cause de la covid-19

Par peur de la propagation du coronavirus, le tribunal de Morondava a accéléré le jugement d’un jeune homme âgé de 24 ans.

Le prévenu s’est présenté à la barre, hier, après avoir passé vingt-quatre heures en détention préventive. D’après les informations policières, il a été interpellé par les habitants de Mahabo Kely, mardi soir, pour tentative de vol de chèvre. Il a été surpris en plein milieu du parc à caprin. Il a immédiatement été amené au commissariat pour faire l’objet d’une enquête.

« Pressé de questions, il a expliqué qu’il était sous l’effet de l’ébriété. Or, il ne sentait pas du tout l’alcool », a rapporté un policier au téléphone.

« Je l’ai raccompagné jusqu’ au parquet, hier (ndlr : jeudi). Le chef du ministère public a hésité entre son placement sous mandat de dépôt vis-à-vis de la présence du covid -19 à Morondava et sa libération provisoire, puisqu’il pourrait vraiment être un malfaiteur. En fin de compte, il l’a mis sous les verrous. Son procès a donc été avancé ce jour (ndlr : hier) », a raconté le même interlocuteur.

Selon lui, les larcins et le vol de cochons sont les plus récurrents dans le district de Mahabo. Les auteurs sont jugés très rapidement pour limiter l’attroupement e t le surnombre dans le milieu carcéral, les premiers facteurs favorisant la contagion de cette pandémie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi