Politique

Construction du Colisée – Les requêtes du TIM déposées au conseil d’État

Le parti Tiako i Madaga­sikara (TIM) a choisi la démarche légale pour contester la construction du Colisée dans le Palais de la Reine. Trois requêtes ont été donc déposées au conseil d’État à Anosy hier dont l’une émane de l’ancien président Marc Ravalomanana, l’autre celle des députés élus sous l’étendard du TIM et la troisième celle des conseils municipaux.

Après les Andriana Merina soutenus par les représentants des pouvoirs traditionnels des autres régions, c’est au tour du TIM de s’adresser au conseil d’Etat pour attaquer les décisions relatives à l’installation de la nouvelle infrastructure dans la Haute ville. Le défaut de permis de construction du Colisée figure parmi les points soulevés par les requérants et c’est le trait commun des requêtes jusqu’à présent. Marc Ravalomanana en personne s’est déplacé jusqu’à Anatirova pour constater de visu les travaux de construction en cours sur le site culturel qu’il a qualifié de « dénaturation du patrimoine ». Le parti TIM ne partage pas la même vision sur l’installation de la nouvelle infrastructure dans l’enceinte du Rova de Manjakamiadana.