Social

Changement climatique – Madagascar renforce sa résilience

Madagascar s’expose facilement aux divers aléas naturels et devient très vulnérable au changement climatique. La succession du passage de cyclones, d’inondations, de sécheresse et de tremblements de terre fragilise à la fois l’environnement et les conditions de vie de la population.

Les 23 et 24 juin, Comores, Madagascar, Malawi et Mozambique ont officiellement lancé le projet « Renforcer la résilience climatique en Afrique du Sud-Est » dont l’objectif est de développer les capacités et d’établir des conditions au niveau municipal, infranational (c’est-à-dire district, province ou région / île dans un pays) et national pour s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques.

Approche et activités

Les activités prévues renforceront progressivement la résilience urbaine avec lesquels les acteurs appliqueront l’approche comprendre, planifier, agir et gérer dans les villes et villages vulnérables de Madagascar, des Comores, du Malawi et du Mozambique. Pour Madagas­car, Morondava sera la ville concernée.

On a identifié dans cette ville de Menabe le problème de drainage, de fosses naturelles obstruées empêchant le bon écoulement et l’évacuation des eaux; le recul des côtes qui fait disparaître le littoral et des sites historique des plages.

L’érosion menace la ville qui abrite maintenant des zones inondables e t les déchets s’éparpillent partout. Le centre technique pour la gestion des risques de catastrophe, la durabilité e t la résilience urbaine (DiMSUR) de Madagascar concentrera ses actions prioritaires sur l’amélioration du système de drainage, la protection du littoral, la planification de la ville de Morondava et l’amélioration du système de gestion de déchets, actions vitales pour renforcer la résilience urbaine.

Le projet, financé par le Fonds d’adaptation, sera coordonné par le ministère de l’Environnement et du développement durable par le biais du Bureau national des changements climatiques, du carbone et de la REDD+ (BN-CCCREDD+) et mis en œuvre par le ministère en charge de l’Aménagement du territoire avec l’ONU Habitat.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter