Accueil » A la une » Andranobevava – Trois brigands meurent criblés de balles
A la une Faits divers

Andranobevava – Trois brigands meurent criblés de balles

Les armes et cartouches des bandits.

Trois membres d’un gang puissamment armé sont tombés sous les balles de la police, hier vers 13 heures, du côté d’Andranobevava. Un dernier a pu s’enfuir.

JUGÉS très dangereux pour des actes de banditisme, trois brigands ayant cherché à défier la police ont été arrosés de balles, hier en début d’après-midi, à Andranobevava, précisément près d’un terrain de basketball. Cette scène digne d’un film d’action a semé la terreur parmi les riverains.

Les policiers de la brigade criminelle de la quatrième section (BC4) et ceux du commissariat du secteur se sont déployés rapidement dès qu’ils ont été mis au courant de la présence de la bande en train de se préparer pour un vol à main armée. D’après les renseignements avérés, les malfaiteurs ciblaient un opérateur d’Analamahitsy.

Le projet d’arrestation a dégénéré lorsque les ban dits ont, tout de suite, ouvert le feu en voyant les éléments d’intervention s’approcher d’eux. Pour riposter et se protéger, l’unité spécialisée a dû faire usage de ses fusils d’assaut, sachant que les criminels avaient tiré avec des kalachnikov.

Récupérés

Au cours des rafales d’armes automatiques, trois des malfaiteurs ont été frappés. Ils sont décédés sur le coup. Leur dernier complice a battu en retraite et réussi à filer pour ne laisser ensuite aucune trace.

Après l’intervention musclée, les policiers ont passé au peigne fin les parages pour tenter de retrouver le fuyard. Jusque dans la soirée, il n’a pas toujours été coincé.

Une arme de guerre kalachnikov, un pistolet automatique et vingt cartouches ont été récupérés sur le gang. Ils serviront de preuves pour l’enquête.

Suivant les premiers éléments d’information de la BC4, saisie de l’affaire, les défunts étaient parmi les braqueurs les plus redoutables de la capitale. Ils avaient participé au hold-up blessant gravement un sapeur pompier, client d’un cashpoint à Nanisana. Ils étaient également impliqués dans un vol qualifié, faisant comme victime un grossiste de Besarety. À en croire les d’informations sur leurs dossiers judiciaires, ils étaient connus des services de police pour avoir été les auteurs de diverses attaques de cash points dans la ville.

Une enquête est ouverte par les hommes de la BC4 afin d’avoir davantage de détails sur l’affaire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi