Accueil » Economie » Energie – La plus grande ferme solaire à Ambatolampy
Economie

Energie – La plus grande ferme solaire à Ambatolampy

La plus grande centrale solaire de l’océan Indien est enfin opérationnelle. Elle fournira vingt mégawatts de plus pour Antananarivo et Antsirabe.

Concrétisation. Un an et demi après le début des travaux, le projet d’opérationnalisation de la première centrale solaire photovoltaïque a été officiellement lancé samedi. Dans le cadre du renforcement du Réseau Interconnecté d’Antananarivo (RIA) de la société Jirama ainsi que la réalisation de la nouvelle politique de l’énergie dans le volet du mixe énergétique qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, cette nouvelle centrale sera en mesure de fournir une puissance nominale de 20 mégawatts pour la zone d’Antsirabe et celle de la capitale.

Avec soixante-quinze mille plaques étalées au total sur une surface de trente-trois hectares dans le fokontany d’Ihazolava Ambohi­pihaonana à une dizaine de kilomètre au Sud d’ Ambatolampy, cette nouvelle centrale a été construite et sera exploitée par la société Green Yellow avec un contrat d’achat d’électricité d’une durée de vingt-cinq ans signé avec la compagnie nationale d’électricité. 30% de la production de cette centrale sera destinée à renforcer la fourniture d’énergie pour les industriels d’Antsirabe tandis que les 70 % viendront contribuer à 10 % sur le besoin énergétique de la capitale et ses environs.

Tarifs
« Une contribution qui peut sembler minime pour Antananarivo mais qui permettra déjà de réduire les coûts de production de la Jirama par rapport à l’utilisation de l’énergie thermique », souligne Olivier Jaomiary, directeur général de la Jirama.
« Actuellement, le coût de production d’énergie électrique demeure encore élevé à Madagascar aussi bien pour les ménages que pour les industriels. Ce coût moyen de production actuel est de 1000 ariary le kilowattheure alors que la Jirama le vend à 640 ariary. Cette situation ne profite donc ni à la Jirama ni à la population. L’État doit combler le gap par le paiement de subventions qui ont atteint les 450 milliards d’ariary en 2017. Avec cette centrale solaire le coût de production est de 480 ariary », détaille Hery Rajaonari­mam­pianina, président de la République. L’installation de cette centrale d’Ambato­lampy ouvre ainsi la voie aux projets d’amélioration de la qualité et de la quantité de production énergétique à Madagascar. En effet, des installations similaires sont envisagées pour une quarantaine d’autres localités où le mixe énergétique sera de rigueur pour garantir une stabilité de la qualité de l’électricité fournit aux consommateurs. « L’énergie solaire étant une source instable, l’impératif réside dans le mixe avec d’autres sources d’énergie comme le thermique ou l’hydraulique pour garder une qualité notable de l’électricité. L’énergie hydraulique étant l’idéale dans la mesure où c’est cette dernière qui sera à même d’offrir de l’électricité à moindre coût pour les malgaches », conclut le directeur général de la Jirama. Une réduction des prix de l’électricité tant attendue et qui sera effective dès que les projets de construction de grand barrage seront réalisés d’ici le début des prochaines décennies selon le plan de redressement de la société nationale d’électricité.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter