Actualités Sport

Cross Wheels – Premier salon des deux roues

Le premier salon des deux roues se tiendra du 19 au 20 juillet. Cet événement réunira les amateurs et professionnels du domaine.

Les passionnés des deux roues seront gâtés! Opti’mus Event, en étroite collaboration avec l’agence de communication Torio, organise les 19, 20 et 21 juillet au stade annexe Mahamasina le «Cross Wheels», la toute première édition du Salon des deux roues. Cet événement fera profiter d’un voyage dans le monde de la moto à tous les visiteurs. Plusieurs activités seront au programme pendant ces trois jours de salon, en plus de l’habituelle vente-expo. Un défilé de motos, tous types confondus ouvrira la première journée, de l’Hôtel de Ville d’Ana­lakely vers le stade de Mahamasina dans le but de marquer la solidarité des fans de moto. Divers ateliers seront dispensés tous les matins par des professionnels comme les concessionnaires, garages, assurances, auto écoles,… Ces ateliers donneront, par exemple, des conseils pratiques aux visiteurs sur les entretiens périodiques et les diagnostics de pannes. La sensibilisation sur le code de la route et les routines, infractions de la circulation, sera aussi au thème des débats.

Hors du commun
Cet événement sera surtout spécifié par différents concours hors du commun. Les visiteurs pourraient apprécier le concours Freestyle par types de moto dans un lieu sécurisé et
celui de Design également par type de moto durant la deuxième journée. Ce concours de design donnera l’opportunité aux amateurs et professionnels de faire une démonstration sur l’art de la décoration et pour démontrer aussi à quel point le monde de la moto évolue à Madagascar. Un concours de photo sur les réseaux sociaux, est aussi ouvert au public durant l’événement. La dernière journée sera marquée par la course pour les catégories Scooter, Super motard et autres, ainsi que la remise des prix aux gagnants des concours.
« Une exposition de quelques motos montées par des jeunes passionnés marquera cet événement. Nous voulons, tout simplement, dévoiler le savoir faire caché de nos jeunes », a confié Maya Ralaizafin­drakoto, représentant de l’Opti’mus Event.

Serge Rasanda