Accueil » A la une » Football CAN 2023 – Cinq pièces maîtresses manquent aux Barea
A la une Sport

Football CAN 2023 – Cinq pièces maîtresses manquent aux Barea

Le premier match des Barea contre le Ghana le 1er juin s’annonce compliqué. Cinq titulaires des Barea sont forfaits.

Coup dur pour les Barea. À une semaine du premier match contre les Black Stars du Ghana le 1er juin en éliminatoires de la CAN 2023, le sélectionneur Nicolas Dupuis a annoncé le forfait de cinq titulaires. Outre Romain Metanire et Alex Ramalingom, forfait dès le départ, s’ajoutent les absences de Thomas Fontaine ( indisponible), d’Anicet Abel ( blessé) , de Fabien Boyer ( retenu par son club), de Marco Ilaimaharitra( blessé). Soit la moitié de l’équipe de Nicolas Dupuis privée en outre d’un regroupement prévu en France à partir du 27 mai, faute de sous.

Le sélectionneur Nicolas Dupuis compte ainsi rejoindre directement Accra avec les joueurs locaux. L’autre partie de l’équipe rejoindra la capitale ghanéenne depuis Paris. Les joueurs se retrouveront là bas et n’auront pas le temps de disputer un petit match d’entraînement. Autrement dit, le match contre les Black Stars sera la préparation du second match contre l’Angola le 5 juin à Mahamasina.

Avec les absences de Metanire, Ilaimaharitra, Fontaine, la défense sera dégarnie.

Limiter les dégâts

La situation se complique ainsi sérieusement pour les Barea deservis par la querelle de clochers au sein de la FMF qui n’a rien prévu durant le fenêtre FIFA pour préparer ces éliminatoires.

Pour ce premier match face à une équipe qualifiée pour le Mondial au Qatar en décembre, il s’agit surtout de limiter les dégâts. Les Ghanéens partiront nettement favoris dans ce match. C’est d’autant plus logique que les Black Stars viennent d’enregistrer l’intégration de plusieurs jeunes joueurs pro évoluant en Europe. La qualification du Ghana au mondial a été un déclic pour une ruée de joueurs vers l’équipe nationale alors que jusque-là, ils étaient hésitants.

Nicolas Dupuis devra donc faire avec l’effectif qui reste. Il a encore fière allure avec le Manceau Julio Donissa, Jeremy Morel, Lapoussin, Hery Bastien, Nina ou Melvin dans les buts, Ibrahim Amada, Paulin Voavy, Jérôme Mombris, Njiva, Carolus et les joueurs locaux. À quelque chose malheur est bon, les circonstances obligent Nicolas Dupuis à procéder au rajeunissement de l’équipe qu’il n’a jamais voulu faire après la Can 2019 alors que le ressort était cassé.

Avec la baraka qu’il a, un bon résul ta t n’es t pas à exclure étant donné la motivation des jeunes joueurs locaux qui ont hâte de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Un amalgame est inévitable par la force des choses. Espérons que la magie du football va opérer en faveur des Barea malgré les circonstances peu favorables. La foi déplace une montagne fut-elle un monument comme les Black Stars.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • salama namako ô,
    Zao ve dia izany sahady no vao entina. Tsy ao ny 05 « mazana »! koa na ny morale aza izany tsy hidina be dia hiafina ao ambadik’izany isika hoe: ka tsy tao i….sy…., sy….sy….ary…. dia normaly be raha izao ny vokatra. Efa ambety teninay ity: aleo ireny expat ireny ho any fa ny eto ny hatsarao. Ny fiarahana maharitra anie no hahitam-pahombiazana e fa tsy ny fisekosekon’ny iray na ny roa! O ry zareo a! tsy mbola tonga saina foana ve isika e sa hiniana atao zao?
    Mahereza e