Accueil » Economie » Aides financières – Signature de trois accords de financement entre Madagascar et la BAD
Economie

Aides financières – Signature de trois accords de financement entre Madagascar et la BAD

La  ministre  Rindra  Hasimbelo  Rabarinirinarison  et  la  vice-présidente de  la  BAD,  Yacine  FAL,  lors  de  la  signature  des  accords.

En marge de la 57e Assemblée annuelle du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) qui se tient actuellement à Accra (Ghana), Madagascar et la BAD, ont signé trois accords de financement.

La ministre de l’Economie et des finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison qui conduit la délégation malgache à cette réunion, est le gouverneur de Madagascar auprès de la BAD. Elle a procédé à la signature de ces accords avec la vice-présidente chargée du développement régional de la Banque, Yacine FAL.

À savoir , un accord de prêt d’une valeur de 1 850 000 UC, soit environ 2 479 000 USD, pour le financement de l’étude de faisabilité du projet intitulé « Pôle de développement agricole de la rive droite du delta de Bas Mangoky », projet entrant dans le cadre du programme de développement intégré du Grand Sud de Madagascar et dont l’objectif est l’augmentation de la production agricole à travers l’aménagement de 29 000 ha de terrain, le développement des infrastructures collectives d’irrigation, de stockage et de conditionnement et le renforcement des organisations des producteurs. La réalisation de ce projet renforcera la complémentarité des différents projets agricoles et routiers qui permettra à la population du Sud-ouest de l’île à tirer profit de son potentiel économique.

Un programme de financement des risques et catastrophes en Afrique, ADRiFi pour la promotion de la résilience et la réponse aux chocs climatiques à Madagascar en améliorant la gestion des risques de catastrophes naturelles et l’adaptation au changement climatique.

Sur la bonne voie

Il s’agit d’un financement additionnel octroyé à Madagascar par la BAD d’un montant de 1 900 000 USD, et ce, à titre de don. Le programme appuiera l’Etat malgache pour le paiement de la prime d’assurance sécheresse, au développement de solutions pour la gestion des risques climatiques et favoriser l’accès aux solutions de transfert des risques de catastrophe, notamment la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar. L’État malgache a commencé à déployer des efforts particuliers dans le domaine du renforcement de la résilience financière depuis ces dernières années et ce soutien de la BAD à travers ce financement additionnel pour le paiement de la prime permettra au pays de poursuivre son adhésion à l’ARC (African Risk Capacity).

La continuité de l’adhésion de Madagascar à cette assurance cyclone permettra d’asseoir la résilience financière face aux effets dévastateurs des cyclones tropicaux à travers l’accès à des ressources financières rapides.

Et la signature d’un accord de don d’une valeur de 1 million d’UC, soit 1 340 000 USD, destiné au Projet de renforcement de la résilience de la gouvernance par la digitalisation, PREGODI. Ce projet cadre dans le programme de développement de Madagascar qui a été inspiré par les Velirano du président de la République, Andry Rajoelina, qu’est la digitalisation de l’Administration Publique. Ce programme contribuera à renforcer la gestion des fonds publics, tendant à améliorer l’efficacité de l’Administration et la prestation des services publics essentiels.

En ce qui concerne le ministère de l’Économie et des finances, en particulier, ce département ministériel est sur la bonne voie vers la digitalisation de l’intégralité de ses services. Ce qui, à terme, optimisera la gestion de la dette publique, la lutte contre la corruption et contre les flux financiers illicites au niveau de chacun de ses départements. Dans son allocution, la ministre de l’Économie et des Finances a remercié la BAD pour son soutien indéfectible au gouvernement et au peuple malgaches qui contribue grandement à réduire la fragilité du pays et la vulnérabilité de ses populations et félicité la qualité des relations.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter