Culture

Musique – « Ao an-tanana » d’AmbondronA enchante ses fans

Ambondrona a accueilli leurs fans dans son antre le temps de ce mini concert inédit qu’est « Ao an-tanana ».

Plus les jours se défilent et plus les mois passent, plus le public se languit de ses idoles, de ces groupes qui les galvanisent une fois sur scène. Ainsi, nombreux sont les artistes et plus précisément les musiciens à avoir opté pour les fameux « live concerts » via les réseaux sociaux. Ceci-dit, il y en a aussi qui ont choisi de proposer des expériences inédites à leurs inconditionnels, notamment à travers des concerts ou prestations préenregistrées, ainsi qu’un répertoire bien ficelé.

C’est ce que l’incontournable groupe de pop-rock AmbondronA a proposé à ses fidèles hier après-midi. En diffusion simultanée sur sa page facebook et celle de Telma Madagascar, c’est un mini live session que la bande à Kix au chant, Ranto au piano, Beranto à la guitare, Blanc à la batterie et Honty à la basse ont ainsi présenté.

En introduction de ce rendez-vous, Beranto confie « Comme vous pouvez vous en douter, il nous en faudra du temps avant de pouvoir réellement se retrouver sur scène. Ainsi, pour vous faire patienter, on tenait à partager avec vous ce petit moment d’intimité, ici chez nous, à la maison ». Sobrement intitulé « Ao an-tanana » donc, en référence à l’un de ses albums « Ilay tanana… » , AmbondronA s’es t plu durant près de quarante et cinq minutes à revisiter les plus grands tubes de son répertoire.

Avec une petite touche de nostalgie, le groupe reprend ses plus belles ballades comme « Eo foana », « Tena fitia » et « Leo », mais aussi des compositions que les plus aguerris connaissent comme « Hono hoy aho ». Un brin trop court pour certains, suffisant pour d’autres, ce rendez-vous est sans doute à refaire pour le groupe, car les fans en redemanderont encore.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter