Accueil » Politique » Rapport de l’union Européenne – Le seuil de remboursement de la caution à revoir
Politique

Rapport de l’union Européenne – Le seuil de remboursement de la caution à revoir

Le rapport final de l’observation menée par l’Union européenne a été présenté officiellement en présence du maître Hery Rakoto­manana, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les représentants du corps diplomatique ainsi que les membres de la société civile à l’hotel Ibis Ankoron­drano, hier.

Parmi les points essentiels énumérés dans le rapport figure la recomman­dation de baisser le seuil de remboursement de la caution versée par les candidats qui est actuellement fixée à 10%. Sur les trente six candidats en lice pendant la présidentielle de 2018, il n’y avait que les deux finalistes qualifiés au second tour qui ont été remboursés. En faveur des voix obtenues qui dépassent le seuil de 10%, Marc Ravalo­manana et Andry Rajoelina ont pu encaisser la caution de 50 millions d’ariary. Les trente-quatre autres sont retournés au bercail avec les faibles taux de résultats.

« Je partage la vision de l’Union européenne sur la baisse du taux de remboursement de la caution à 5 %, constatant le fait que deux candidats sur
trente six ont bénéficié du remboursement lors de la dernière présidentielle est injuste. Là aussi, en termes de la rédévabilité, l’État devrait donner une explication sur l’utilisation des cautions versées par les candidats », affirme Faraniaina Ramaroson, membre du mouvement Rohy.
Selon les explications de Cristian Preda, chef de mission d’observation électorale de l’Union européenne, le rapport qu’ils présentent établit de simples recommandations, sans aucune pression sur le gouvernement. « Nous sommes là pour suggérer quelques améliorations possibles. Nous avons tout simplement été appelés pour faire l’observation et que sur cette base, nous soyons en mesure de faire des recommandations et des suggestions. C’est aux Malgaches de décider, et nous respectons pleinement la souveraineté du peuple malgache exercé par ses représentants ».

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Voilà un sujet civique et de responsabilité engagé d’administrateur. Il est important d’insister sur le rôle de l’Etat dans la sauvegarde de l’intérêt des bonnes volontés et les encourager à progresser plus vers la confiance, l’honnêteté réciproque.
    Le seuil de 5% est conforme et adapté au conteste du vécu.
    Nul besoin d’en faire un référendum impérieux. L’assemblée nationale nouvellement élu doit travailler dessus et l’approuver.
    Personnellement si les candidats ne savent pas quoi faire avec je suis preneur. Pourquoi faire ? Tout simple investir dans l’achat d’un tracteur communal en location à bas prix avec chauffeur de la commune utilisatrice.

Voir aussi