A la une Actualités Social

Éducation – Seize écoles coraniques à fermer

Le ministère de l’éducation nationale dénombre seize écoles à tendance coranique à Madagascar. Leur ouverture est interdite.

Non aux écoles de religion ! Seize écoles à tendance coranique dans les quatre coins de Madagascar risquent la fermeture. Le ministre de l’Éducation nationale (MEN), Paul Rabary a déclaré à Mahajanga, vendredi, l’interdiction d’ouverture de ces écoles et le retrait des autorisations d’ouverture déjà délivrées. Ce sont des écoles primaires qui imposeraient 5 heures de cours de Coran par semaine. Les petits écoliers seraient aussi obligés de se raser la tête. Et ces établissements scolaires excluraient les filles du système. Trois d’entre elles sont localisées dans la direction régionale de l’Éducation nationale (DREN) de Boeny, six dans la DREN de Vatovavy Fitovinany et sept autres, dans la DREN de Diana. « Elles font croire qu’elles suivent le programme scolaire officiel, mais en réalité, elles enseignent le Coran », explique le ministre.
La législation malgache ne permet pas l’ouverture de telles écoles. « Il n’y a pas d’école religieuse à Madagascar. Si on souhaite devenir prêtre, on peut intégrer une école de séminariste et non un établissement scolaire », poursuit le ministre. Le ministère de l’Éducation nationale accorde toutefois une chance à ces établissements. Elles pourront encore réduire à une heure par semaine le cours du Coran, autrement, leur fermeture est irrévocable.

Un DREN limogé
Le ministre précise qu’il y a une grande différence entre école confessionnelle et école de religion. « On a des écoles confessionnelles musulmanes, catholiques et protestantes, qui appliquent le programme officiel, et accordent une heure de cours de religion par semaine », dit-il. Donc, les écoles confessionnelles musulmanes ne sont pas concernées par cette mesure.
Ces écoles seraient implantées à Madagascar depuis cinq ans. Leur existence a éclaté au grand jour, lorsqu’un ancien directeur régional de l’Éducation nationale (DREN) à Vatovavy Fitovinany est allé en Arabie Saoudite, pour un partenariat avec une association religieuse, en 2016. Le partenariat avait pour objectif l’ouverture d’écoles coraniques dans cette région, en contrepartie de l’appui de l’association au DREN. Ce responsable régional a déjà été limogé.
Harimanana Ranirihari­nosy, maître de conférence à l’Université d’Antananarivo avance deux avis différents sur ce sujet. « Puisque nous sommes dans la République malgache, il faut que les valeurs républicaines en général soient doublées des valeurs typiquement malgaches. Si des enseignements coraniques se déroulent sur le territoire malgache, il faut que le gouvernement malgache puisse au moins contrôler les enseignements », lance-t-il, avant de poursuivre, « Il faut également accepter la démocratie, c’est à la fois le droit de la majorité et le droit de la minorité. Lorsqu’il s’agit d’une religion coranique, on commence à avoir peur pour la prolifération de cet enseignement. Il faut que nous revoyons la législation sur la liberté de la religion à Madagascar », recom­mande-t-il.

Miangaly Ralitera

5 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Misaotra an’i M. Ministre mety io fanapaha-kevitra io fa tsy mifanaraka tokoa @ kolontsaina malagasy ny ampianarin’ireo silamo ireo. Aleo misoroka toa izay mitsabo… Mbola vitsy an’isa izy izao dia mody mila fandriampahalemana fa atsy ho atsy hanao toa an’i boko haram ireo na toa ny mpamono coptes any egypta

    • Slt, je te souhaites une très bonne santé. Sais tu qu’il y a plus d’un milliar de personn sur terre vie comme musulmans… si ils etaient tts des terroristes tu ne serrais pas en vie aujourdhuit… ne dis pas n’importe quoi sans le savoir… les terroriste qui pretendent être des musulmans ne savent rien de l’islam. Ces groupes on été créé pr des propos politique, pouvoir et economiques… il y a des tat de chose que tu sais pas je crois. Fai d’abord des recherche avan de dire n’importe quoi sil te plai. Les musulmans ne sont et ne seront jamais des terroristes. Prends donc un corant avec une version françai pour voir et lis, c’est mon conseil. La paix soi avec toi.

  • Raha betsaka ireo dia lasan-dry zareo ny hariana sisa tsy nangalariny mpitondra ny firenena. Rehefa makany Arabie Saoudite dia mahazo vola antsokoroko dia manaiky ny risoriso avy any. Tsy miova ra malagasy.

  • C’est l’éducation nationale et internationale qui est le sujet. En premier lieu le professeur ou l’enseignant(e) instituteur(trice) ou formateur(trice) a t-il un diplôme du maitrise de la langue coranique qui est l’arabe ?
    Et en plus comme ce sont des jeunes à éduquer, la maitrise de la langue malgache pour pouvoir traduire la juste signification ?
    Il n’est nullement question ici de religion mais d’enseignement équilibré et juste à sa valeur sans faire du « par cœur » sans pouvoir demain communiquer librement avec son entourage.
    La raison est là. Rappel : le ministère des affaires étrangères en France autorise à la seule langue arabe au concours de recrutement l’utilisation d’un dictionnaire tellement c’est difficile semble t-il ?
    Donc c’est apprendre l’arabe qu’il fallait .