Accueil » Social » Abus sexuels envers les enfants – Les nantis de Toliara parmi les principaux acteurs
Social

Abus sexuels envers les enfants – Les nantis de Toliara parmi les principaux acteurs

Le centre Vonjy de Toliara a traité soixante-et-onze cas de violences sexuelles envers les enfants, en un an d’existence. Chargé de la prise en charge intégrée des enfants victimes de violence, le Centre Vonjy de Toliara, accueille presque tous les jours des cas. Des enfants sont amenés pour cause de maladie, viols, violence physique ou maltraitance. « Les gens viennent pour dénoncer des cas de maltraitance d’enfants. Mais les cas ne concernent pas tous les violences physiques ou sexuelles d’enfants et les dénonciateurs sont alors réorientés vers d’autres services tels que le fokontany, les organisations non gouvernementales, l’hôpital ou la police », explique Holéa Baraka, point focal du Centre Vonjy Toliara.

Il précise alors que le centre Vonjy traite surtout des cas de violences physique ou sexuelle à l’encontre des mineurs, filles comme garçons. « En tant que centre de prise en charge intégrée, l’écoute, la prise en charge judiciaire et médicale ainsi que le suivi des dossiers au tribunal, sont du ressort du centre Vonjy et nous remercions la collaboration avec le tribunal de Toliara », poursuit-il.

Sur les cas traités au centre, vingt-deux individus sont ou ont été mis sous mandat de dépôt et quatre ont écopé d’un emprisonnement ferme. 90% des auteurs de viols et d’abus sexuels, âgés entre 30 et 50 ans, sont des personnes issues d’une bonne catégorie sociale. « Les auteurs des délits sont soit des oncles, des amis de la famille, des voisins des victimes et aussi des bureaucrates, des enseignants. Il y a des Malgaches et des étrangers », révèle Holéa Baraka.

Des filatures et des enquêtes sont actuellement menées pour appréhender d’autres types d’auteurs, tels que des éléments de forces de l’ordre ou encore des commerçants de nationalité étrangère, dans la ville de Toliara et dans les districts.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter