A la une Social

Fasan’ny karana – Des originaires d’Androy louent des guichets de coopérative

Ces  personnes  cuisineront  et  dormiront  au  Fasan’ny Karana  pendant  quinze  jours

Une centaine des migrants en provenance de la région d’Androy sont bloqués à la gare routière Fasan’ny Karàna depuis samedi. Ces personnes veulent rejoindre Ambanja pour trouver du travail selon elles. « Nous sommes venus d’Isoanala pour partir à Ambanja. Nous sommes bloqués au stationnement depuis deux jours. Nous n’avons plus d’argent et n’avons rien à manger. Or je dois nourrir mes trois enfants. Nous louons des guichets de coopérative à 1000 ariary par jour par famille en attendant que les taxisbrousse reprennent leur travail », affirme Ivaha. D’après T ombosoa, un jeune d’Ambovombe Androy, ces personnes devaient partir pour Ambanja, dimanche. Les frais ont été déjà payés auprès des coopératives. « Nous avons quitté Ambovombe jeudi. Nous voudrions travailler dans les champs de vanille et café car il n’y a rien à Androy », expliquet-il. Chaque famille étale des réchauds à charbon pour cuire du riz. Deux personnes originaires de Taolagnaro sont également coincées à Fasan’ny Karàna. Depuis deux jours, ils ont dû louer la maison d’un particulier à 12 000 ariary la nuitée. D’après un chauffeur d’une coopérative de Toliara, des véhicules peuvent être loués pour retourner dans sa ville origine mais à condition de respecter la distance de 1m avec une autorisation de l’Agence de transport terrestre (ATT). « Il existe un système de location mais quatre personnes seulement peuvent être transportées. Il s’agit d’un véhicule de Toliara et dont le chauffeur y est originaire de Toliara.», affirme-t-il.