Accueil » Faits divers » Couvre-feu : Dix-neuf noctambules retenus à la police
Faits divers

Couvre-feu : Dix-neuf noctambules retenus à la police

Ayant ignoré le couvre-feu à partir de 20 heures, annoncé par le président de la République, dix-neuf noctambules se sont croisés avec les patrouilleurs dans le centre-ville, à Analakely et ses environs. Ils ont été amenés au commissariat central où ils ont passé leur nuit. Tôt hier, ils ont été relâchés après avoir été notifiés par les responsables de la police. Ce sont tous des piétons, selon le commissaire Pemba James Pizarre, chef de la sûreté urbaine de Tananarive (SUT).

Puis, non loin de la ville, sur l’axe Anosibe, secteur de la police du cinquième arrondissement, quelques civils ont également été appréhendés. « Certains d’entre eux s’entêtent malgré la restriction. D’autres n’auraient vu ni entendu l’intervention du président à la télé communiquant cette mesure. Personne n’a été retenue dans notre commissariat cette nuit là », explique notre interlocuteur policier.

Des éléments mixtes se voient, depuis la nuit de lundi, déployés dans divers endroits de la capitale pour le couvre-feu mis en place face à la pandémie de coronavirus.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi