Accueil » Politique » Précampagne électorale – Les candidats séduisent leurs partisans
Politique

Précampagne électorale – Les candidats séduisent leurs partisans

Thierry Rakotonarivo et Hery Rakotomanana, le tandem de la CENI.

Le processus électoral poursuit sont cours. Malgré la réticence des politiciens à se présenter aux élections législatives, beaucoup sont déjà en précampagne.

Les candidats semblent avoir débuté leur précampagne depuis l’annonce de la liste des prétendants retenus par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le mardi 22 mars. La plupart des concurrents commencent à faire du charme à leurs partisans Les règles des jeux sont plus ou moins implicites en matière de précampagne. La CENI par la voix de son vice-président Thierry Rakotonarivo a rappelé aux concurrents le principe à suivre pendant le processus électoral. « Qui dit précampagne dit campagne avant l’heure. Toute activité visant à séduire les électeurs avant la période indiquée par la loi est strictement interdite. Toutefois, la déclaration publique de la candidature est admissible », explique ce responsable.
La date de la campagne légale du 6 mai jusqu’au 25 mai a été rappelée à tous les candidats.

Apparition au public
Les candidats les plus attendus se livrent bataille sur les réseaux sociaux pour y paraitre. La stratégie de certains partis politiques vise la catégorie des jeunes pour recon­quérir leur confiance.
Ainsi, tous les moyens sont utilisés pour appuyer la communication. Par exemple, l’âge du plus jeune candidat, Alexandre Crédit Eta­horany, est soulevé comme avantage à Betioky Atsimo face au politicien Jean Jacques Rabenirina.
À part l’âge, la participation d’un personnage public dans la scène politique pourrait servir d’arme pour séduire les électeurs. Dans le district de Marovoay, la star Jean Aimé Rakoton­dratsima, alias Jean Aimé de Bemarivo, affrontera le député sortant Sahoby Ravoninjatovo.
La bataille est rude dans la ville de Toliara où le candidat de la plateforme « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina », Siteny Andriana­soloniaiko s’opposera à Jeannette Elisoa Rasoanirina soutenue par le parti Tiako i Madagasikara. Deux protagonistes très connus pendant le régime de Hery Rajaonarimampianina se retrouvent aux législatives à Taolagnaro.
L’ancien chef de Région Anosy Julio Pierrot Tanja­niaina Razafindramaro, et l’ancien ministre de l’Industrie Chabani Nourdine entendent décrocher le ticket pour accéder au pouvoir électif.

 

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • pour ceux qui ont les moyens se lance dans leur compagne électorale, et se montre facilement dans leur entourage d’en faire comprendre à leur compatriote leur capacité de faire et d’accomplir ce dans besoin de la communauté

  • la campagne électorale sur l’élection législative va débuter dans 1 mois, mais, la plupart des candidats se lance déjà dans la précampagne , afin de s’informer et de se présenter au niveau de la société, cette élection va déterminer , qui avoir la majorité au sein de l’assemblée nationale. c’est le peuple qui a le verdict final

Voir aussi