Accueil » Politique » Bureau de doléances – Une centaine de dossiers déposés en un mois
Politique

Bureau de doléances – Une centaine de dossiers déposés en un mois

Un gouvernement à l’écou­te. Tel est l’objectif de l’actuel régime. La mise en place du bureau de doléances, installé dans l’enceinte du Palais d’État d’Ambohi­t­sorohitra, correspond à l’ini­tiative du président Rajoelina de se rapprocher aux usagers.
La gendarmerie a ouvert, à son tour, une page sur les réseaux sociaux pour mieux se rapprocher des citoyens.
Quelques semaines après l’investiture à Mahamasina, le bureau des doléances est mis en place. La saisine est ouverte à tous les particuliers. Une centaine de dossiers, en provenance de toutes les régions, sont reçus depuis mi-février. Le litige foncier, commercial, bail et loyer ainsi que les problèmes sociaux sont les plus soulevés dans ces dossiers. « Le traitement se fait par ordre d’urgence. Le bureau est une sorte de porte d’entrée à toutes les doléances populaires. Mais notre mission consiste à orienter les plaignants vers les autorités compétentes, selon le cas », ajoute Richardson Rakoto­manana avant de souligner que « l’organe n’assume pas le rôle d’un pouvoir juridique. Aucune retouche sur la décision tranchée par le tribunal n’est promise aux plaignants. Le bureau pourrait établir une recommandation pour accompagner les concernés dans la résolution du cas ».

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi