Actualités

Loi de finances – Les industriels espèrent des rectifications

Dialogue. «Nous sommes convaincus que si nous n’avons pas pu les convaincre dans un premier temps, il nous sera plus facile de le faire actuellement après que les dispositifs aient été appliqués pendant quelques mois», a déclaré le président du Syndicat des industries de Madagascar Hassim Amiraly concernant la prochaine loi de finances rectificative.

En décembre, le secteur privé avait affiché son incompréhension face à certains dispositifs de la loi de finances initiale. «Je ne porte pas le blâme sur le gouvernement. Ils ont essayé certaines choses. à eux de voir si nous avions raison ou pas», a poursuivi Hassim Amiraly. Le ministre de l’économie et des finances Richard Randria­mandrato n’a pas fermé la porte à d’éventuelles modifications si cela «s’avère nécessaire». Quoi qu’il en soit Hassim Amiraly salue un dialogue permanent entre l’exécutif et les industriels. Les pourparlers sont notamment en cours pour discuter des éventuelles modifications à apporter à la loi sur le développement de l’industrie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter