Accueil » Sport » FOOTBALL – CHAN – Les ingrédients pour surclasser les Mambas réunis
Sport

FOOTBALL – CHAN – Les ingrédients pour surclasser les Mambas réunis

Les Barea joueront contre les Mambas mozambicains samedi soir à Constantine. 

Madagascar se qualifie en quarts de finale du Chan à sa toute première participation. Les Barea joueront contre les Mambas mozambicains ce samedi à Constantine, en Algérie.

Parcours impressionnant. Les Barea poursuivent leur belle aventure à la 7e édition du championnat d’Afrique des nations. Les hommes de Romuald Rakotondrabe, dit Roro, ont validé leur ticket pour les quarts de finale en se hissant en tête du groupe C. Ils ont effectué un parcours sans faute en écartant les Black Galaxies ghanéens (2-1) puis les Faucons de Jediane
soudanais (3-0) ce lundi. La sélection malgache affrontera en quarts ce samedi à Constan­tine les Mambas mozambicains.
«Pour être franc, j’ai quand même eu la trouille avant le match contre le Soudan… Je suis satisfait de ce qu’ont fait les joueurs, ils ont bien suivi les consignes. Ils étaient confiants et ont marqué trois buts en première période… J’espère que nous allons continuer dans ce sens… Nous avons pu atteindre ce stade où nous sommes et nous espérons aller encore plus loin» lance le coach Roro.
En deux matches, Mada­gascar a enregistré cinq buts et en a encaissé un. «Leur préparation a été au top. Les joueurs ont su appliquer la stratégie optée par l’entraîneur. Avec notre petit gabarit face aux Africains, nous avons fait un jeu rapide vers la profondeur… De plus, le choix du coach d’aligner la même formation que contre le Soudan a porté ses fruits car cela a consolidé leur cohésion et leur automatisme sur terrain… Et suite aux critiques à l’encontre des locaux, les joueurs et le coach ont su prouver qu’ils étaient à la hauteur» a fait remarquer le coach du Fosa Juniors FC, Franck Rajaonari­samba.
«Les joueurs ont bien géré le match face au Soudan, sans considérer la victoire contre le Ghana. Ils ont été à l’aise durant tout le match. Ils ont su surpasser la pression d’affronter le Ghana, un costaud du continent. Leur exploit relance le foot malgache» a précisé l’entraîneur du CFFA, club champion national, Titi Rasoanaivo.

Six rencontres, quatre victoires

«Affronter le Mozambique ne sera pas facile. Le niveau de la compétition est de plus en plus élevé… Notre avantage est de poursuivre la compétition à Constantine. Les joueurs sont habitués à la pelouse, au climat, à l’hôtel, … c’est très important» souligne le sélectionneur.
«Le Mozambique est très dynamique tant sur le plan offensif que défensif… On va entamer la phase finale, je pense que le coach ainsi que les joueurs, vont tout faire pour être à la hauteur de l’adversaire qu’on ne doit pas sous-estimer, en déployant encore plus d’efforts comme lors des précédents matches» rappelle Titi Rasoanaivo.
«On a une meilleure phase de jeu mais il faut rester concentrés à 100% et ne pas sous-estimer l’adversaire… Et il faut toujours se méfier de ce qu’est capable de faire l’adversaire» conseille Franck Rajaonari­samba. Quant aux six dernières rencontres entre les deux formations, Madagascar a remporté quatre victoires, une défaite et un match nul. En phase qualificative au CHAN en 2019, les Barea ont battu 1-0 les Mambas au retour du 2e tour après l’unique défaite à l’aller (2-3).
En Cosafa Cup, Mada­gascar a défait à deux reprises le Mozambique, par 2-1 (2018) et 4-1 (2017). Au tour préliminaire du CHAN en 2017, la Grande Île s’est imposée 2-0 après un match nul 2 partout. Les Barea ont fêté et savouré leur victoire et leur qualification historique lundi soir. Ils ont quatre jours pour préparer le match contre les Mambas, programmé pour samedi à 22 heures, heure malgache.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter