Accueil » A la une » Achat de médicament – Les pharmacies de garde renforcées
A la une Social

Achat de médicament – Les pharmacies de garde renforcées

Le  nombre de pharmacie de garde a été augmenté pour éviter la queue.

Une dizaine de pharmacies vient au renfort à partir de la période de la Nativité.

L’ordre des pharmaciens vient d’annoncer que le nombre de pharmacies de garde dans la capitale sera augmenté pendant la période des fêtes. « En temps normal, cinq à six officines font office de garde pendant une semaine. Mais nous avons pris des dispositions pour la période des fêtes mais également par rapport à la situation sanitaire actuelle. Plus de dix pharmacies de garde seront ouvertes dans la capitale et ses environs à partir du weekend de Noël », indique Tantely Rakotomalala, président de l’Ordre des pharmaciens, lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’Ordre des pharmaciens à Nanisana, hier.

Cette décision a été prise afin que chaque personne puisse se procurer des médicaments dans les officines les plus proches. Dans les autres régions, l’organisation par rapport à la pharmacie de garde va dépendre de la situation locale. Cette organisation allège la situation en cas d’urgence. « Il est toujours nécessaire d’avoir une pharmacie plus proche, surtout qu’il est difficile de se déplacer notamment pendant la nuit », indique Menja, une mère de famille.

Eviter les longues files d’attentes

Depuis quelques semaines, de longues files d’attente sont perçues devant les pharmacies de la capitale. Parmi les médicaments les plus achetés, les fortifiants, le paracétamol, le doliprane et autres médicaments qui ne nécessitent pas d’ordonnance. Les gens achètent particulièrement de la vitamine C ou autres médicaments fortifiants pour se renforcer contre le coronavirus.

« C’est depuis l’augmentation des nouveaux cas que certains médicaments sont pris d’assaut. On peut en citer la vitamine C, le paracétamol en cachet », constate une pharmacienne. La rupture de stocks de médicaments n’est pas à craindre malgré la ruée vers certains médicaments en vente en pharmacie. Les pharmacies de la capitale on t commencé à ouvrir même le week-end.

Les pharmacies de garde prennent service la nuit. « Nous avons déjà appris la leçon par rapport à la situation de la deuxième vague du coronavirus. Et ce par rapport aux médicaments les plus recherchés. En cas de rupture de stock sur un médicament, nous proposons une autre marque », rassure le président de l’Ordre des pharmaciens

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter