Accueil » Economie » RENCONTRES DE HAUT NIVEAU – Le Dialogue public-privé en trois dimensions
Economie

RENCONTRES DE HAUT NIVEAU – Le Dialogue public-privé en trois dimensions

Ernest Lainkana Zafivanona, DG des douanes, affiche un optimisme.

Une réunion d’une importance capitale. Ce jour va se tenir une réunion devant rassembler les autorités malgaches, la délégation de l’Union européenne et des opérateurs économiques du secteur privé. Elle aura pour cadre l’hôtel Carlton. «Dans le cadre de la coopération de la république de Madagascar et de l’Union Européenne pour l’amélioration de l’environnement des affaires, la Délégation de l’Union Européenne facilite l’organisation des Tables rondes économiques, TRE, une fois par an depuis 2015, afin de favoriser un dialogue constructif entre le secteur privé et le secteur public.

La TRE 2022 a pour thème «Renforcer les mécanismes de Dialogue Public-Privé (DPP) pour améliorer l’environnement des affaires et le climat des investissements».
Des premières réponses ont déjà été avancées par les décideurs malgaches. Comme la refonte de la loi sur les investissements et des mesures fiscales assouplies par des cascades d’exonérations. Afin d’aspirer les flux de capitaux frais vers les divers projets du Plan émergence de Madagascar, articulés sur six grands axes. L’UE, impliquée dans le financement des grandes infrastructures routières, la RN6 par exemple, avec des dons non-remboursables, veille au respect de certains principes et insiste sur cette situation du climat des affaires. Souvent gâté par des cas présumés de corruption ou de favoritisme. Il est attendu que tous les acteurs jouent cartes sur table ce jour. Et laisser derrière eux l’habituelle langue de bois.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter