Accueil » Faits divers » MEURTRE À IMERINKIASININA – Des policiers encourent la radiation
Faits divers

MEURTRE À IMERINKIASININA – Des policiers encourent la radiation

Ayant figuré parmi les douze prévenus du double homicide du 14 novembre, à Imerinkiasinina, quatre policiers risquent de se faire chasser définitivement de leur corps. Leur remplacement dans leurs postes n’aurait pas encore été décidé, selon des renseignements officieux.
La constitution de leur dossier disciplinaire a été entreprise dès que leur présumée participation et complicité de l’assassinat ont été vérifiées. En service au commissariat d’Ambatofinan­drahana, ils ont été transférés au parquet, mardi, avec les autres. Ils ont tous été mis en détention préventive dans la maison de force de Tsiafahy avec sept hommes. La dernière suspecte, une Chinoise, a été envoyée à Antanimora. La date du procès n’est pas encore fixée, mais une enquête de fond devrait le précéder.
Les membres des forces de l’ordre ont été trahis par l’arme du crime, un pistolet automatique de la police dont s’est servi un agent stagiaire pour abattre les victimes, une greffière et un inspecteur des impôts.
Un véhicule, une Mercedes Sprinter et un scooter, utilisés par les présumés assassins ont été confisqués.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter