Accueil » Culture » ÉVÈNEMENT -Lokorace et Mazaval’run le même jour au stade Barea
Culture

ÉVÈNEMENT -Lokorace et Mazaval’run le même jour au stade Barea

Okalou met les bouchées doubles en combinant Lokorace et Mazaval’run.

Dédiée aux enfants et aux jeunes, le « Lokorace » est un évènement ludique qui unifie la famille. Pour cette année, la course la plus déjantée et le « Mazaval’run» se dérouleront le même j o u r a u s t a d e Barea Mahamasina le 8 octobre. Organisé par Okalou, spécialiste des animations évènementielles et de loisirs. « Lokorace » a été créé en 2015 dans le but de divertir et de faire plaisir aux enfants et aux jeunes. Aujourd’hui, il en est à sa cinquième édition. « C’est la première fois que nous organisons deux grands évènements en même temps. Le concept de Mazaval’run et de Lokorace sont tout à fait identiques sauf que pour le Mazaval’run, ce sont les accessoires fluorescents qui priment.

Il va se passer dans la nuit à partir de 18h dans l’enceinte du stade Barea sous différents thèmes de parcours. Les activités commenceront par le Lokorace à 13h. Les participants feront un échauffement avant de faire le tour du lac Anosy pour se lancer les poudres de toutes les couleurs. L’Okalou lancera en premier les poudres colorées à tous les participants et c’est seulement après qu’il distribuera à chacun leur part de poudre. Une ambiance musicale animera les festivités. Pour faire sortir les couleurs, nous conseillons le tee-shirt blanc » affirme Rasoanarivo Seheno, la gérante d’Okalou.

Une promotion sur les tickets d’entrée se fera avant la fête de couleur. Les pass sont à 20 000 Ariary jusqu’en
fin septembre, 25 000 Ariary en début du mois d’octobre et 30 000 Ariary le jour J.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter