Accueil » Régions » Taratra Ankarabe – Une communauté de communes nait dans la région Diana
Régions

Taratra Ankarabe – Une communauté de communes nait dans la région Diana

La coopération intercommunale étant la clé pour accélérer le développement local des territoires, une communauté des communes baptisée « Taratra Ankarabe » a vu le jour à Ambilobe, lors d’un rassemblement des huit communes situées dans les territoires du bassin-versant de la plaine de Mahavavy, à savoir Tanambao-Marivora­hona, Ambatoben’anjavy, Betsiaka, Antanabe , Antsa­ravibe, Mantaly, Anjiabe et Antsohimbondrona.

L’initiative émane du projet Kobaby. Selon les explications, ces huit communes sont riveraines à deux aires protégées qui sont la Réserve spéciale de l’Ankarana et la Nouvelle aire protégée d’Andrafiamena Andava­koera), ainsi qu’au paysage de mangrove sur la façade occidentale de la région Diana, zones de conservation prioritaires pour le projet Kobaby. Ces huit communes s’engagent en faveur d’une cogestion de leurs ressources naturelles et de leurs fonctions écologiques.

Renforcement de capacité

Dans le cadre de la célébration de la Journée africaine de la décentralisation, les huit communes sélectionnées ont déjà bénéficié d’un renforcement de capacité afin de créer cette structure communale pour laquelle les compétences dévolues par la Loi aux communes seront déléguées à la communauté nouvellement créée.

« Le projet Kobaby vient en appui à la création de cette communauté des communes, car la coopération  intercommunale est une solution pour accélérer le développement souhaité, selon une approche de prise de conscience collective et de responsabilité partagée », explique Hanta Rabetaliana, coordonnatrice nationale du projet. Elle souligne que la cogestion des aires protégées passe par le renforcement de capacité de ses gestionnaires, mais aussi des communes riveraines afin que ces dernières soient partie prenante à part entière dans la cogestion de ces aires protégées respectives.

Durant cette première rencontre, les membres du bureau ont été élus, le plan d’actions pour 2020 ainsi que le règlement intérieur sont en cours de finalisation. Le président élu de « Taratra Ankarabe », Luciano Randria­niana, également maire de la commune d’Antsarabibe, a souligné la volonté des huit communes de travailler ensemble dans la promotion de la fiscalité locale, comme le recouvrement des ristournes, des impôts synthétiques et des impôts locaux, la gestion des ressources naturelles, l’ aménagemen t du territoire et la gestion intégrée de l’eau agricole en faveur d’un développement durable et équitable. Il a enfin parlé de l’importance d’une communauté de communes qui jouit d’un statut de collectivité territoriale à l’inverse d’une association de communes régie par l’ordonnance nº60-133.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi