Accueil » Economie » Andriamamonjy Rafanomezantsoa, directeur général de Tsaradia – « Malgré dix-mille annulations de réservation, Tsaradia n’a jamais baissé les bras »
Economie

Andriamamonjy Rafanomezantsoa, directeur général de Tsaradia – « Malgré dix-mille annulations de réservation, Tsaradia n’a jamais baissé les bras »

Née de l’éphémère union entre Air Madagascar et Air Austral, la compagnie Tsaradia, desservant les vols domestiques, n’est pas non plus épargnée par les effets induits de la crise sanitaire. Interview de son directeur général, Andriamamonjy Rafanomezantsoa.

Il est mentionné à la page 29 du Plan Multisectoriel d’Urgence, PMDU, que « l’État soutient la trésorerie de Tsaradia pour la continuité de la desserte aérienne domestique et l’accompagne dans sa stratégie de réorientation ». En quoi consiste ce soutien ?

Dès le début de la crise, l’État a été présent à travers l’affrètement d’avions pour l’envoi des kits sanitaires et médicaux, les produits de première nécessité, et autres besoins de la population dans toute l’île. De plus, le président lui-même, accompagné des médecins et des aides-soignants, a affrété notre avion pour se déplacer à Toamasina dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. En outre, l’État nous a permis de continuer la desserte domestique et nous accompagne dans notre stratégie de réorientation avec 11,6 millions dollars pour les mois à venir. Cependant, cela ne suffit pas à couvrir les charges fixes de la compagnie.

Comment la compagnie pourrait-elle se remettre à flot ?

Tsaradia n’a jamais baissé les bras. Depuis la fermeture du ciel malagasy, elle a toujours essayé de trouver des solutions, entre autres: faire du cargo/fret, des vols de rapatriement. De plus, Tsaradia a pu garder la tête hors de l’eau grâce à son personnel qui a grandement collaboré à soulager la trésorerie de la compagnie avec la prise de congé, entre autres. En outre, le soutien de l’État permet d’appréhender l’avenir de la compagnie avec un nouveau Business Plan adapté à la nouvelle situation aérienne au pays.

Où en est la stratégie de la compagnie sur les vols cargo depuis son lancement?

Les vols cargo qui ont débuté le 25 mai dernier commencent à être connus du public. Nous opérons des vols purement Cargo/Fret et des vols combinés cargo couplés avec les rapatriements, nous avons effectué près d’une quarantaine de rotations, ce qui est encourageant avec une demande accrue et près de soixante-dix tonnes. Cela amortit un peu le choc pour la compagnie qui, depuis le début de l’état d’urgence sanitaire, a reçu plus de 10 000 annulations de réservation. Soit près de cinq millions de dollars de manque à gagner.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi