Accueil » Actualités » Jeux Olympiques de Rio – Sept athlètes au grand maximum
Actualités Sport

Jeux Olympiques de Rio – Sept athlètes au grand maximum

Cinq athlètes malgaches de sont actuellement confirmés pour participer aux JO de Rio 2016. Deux autres pourront bénéficier du fameux wild-card.

J-41. À ce jour, Madagascar n’a qualifié qu’un seul athlète, la judokate Asaramanitra Ratiarison en judo catégorie -48kg dames, aux XXXI ème Jeux Olympiques qui se tiendront à Rio de Janeiro-Brésil du 5 au 21 août. Questionné sur l’effectif des porte-fanions de la Grande Ile, aux prochains Jeux de Rio, le secrétaire général du Comité Olympique Malgache (COM), Harinelina Jean Alex Randriamanarivo a répondu que «la liste est actuellement à cinq athlètes dont les quatre bénéficiaires de wild-card». Comme à chaque JO, la natation a droit à deux représentants et cette fois en la personne de Sitraka Ralefy Anthony évoluant à Marseille France et Fils Aina Rabetsara Estellah. Pour le cas de l’athlétisme, on attend, pour le moment, la dernière compétition qualificative, les cham­pionnats d’Afrique séniors qui se déroulent actuellement à Durban en Afrique du Sud. La Fédé­ration y aligne deux athlètes à l’instar du décathlonien, Ali Kame et Marie Eliane Saholinirina en 3 000m steeple.
Si Madagascar n’a pas de qualifié à cette discipline, le pays aura tout de même droit à deux wild-cards. Harinelina Jean Alex Randria­manarivo a ajouté que «le judo sera l’une des disciplines bénéficiaires d’un autre wild-card… Seules les disciplines ayant des athlètes classés dans le rang mondial selon  leurs participations à des compétitions internationales et continentales peuvent obtenir le wild-card». Le judoka expatrié de Toulouse, Fetra Ratsimiziva dans la catégorie -81kg sera probablement le chanceux gagnant de cette invitation spéciale.

Septième Wild-Card
La Fédération malgache d’haltérophilie pourra également avoir une place, «mais il faut encore attendre les autres compétitions qualificatives dans les autres continents», a précisé le SG du CNO malgache. Et si Madagascar figure parmi les bénéficiaires, ce wild-card sera attribué à Vaniah Elisa Ravololo­niaina chez les -63kg dames, la mieux classée, vu  sa participation à des compétitions continentales et mondiales toujours selon, Hari­nelina Randria­manarivo.
L’octroi de wild-card se décide, désormais, au sein d’une commission tripartite composée du Comité International Olympique, de la commission technique du CIO et des Fédérations Internationales, selon toujours ses explications. Pour information, les billets d’avion des athlètes ont encore été pris en charge lors des derniers Jeux de Londres mais le CIO ne fera pareil et ne prendra en charge qu’une partie des frais de déplacements des athlètes, et six au maximum, remboursables au terme des Jeux. Cette instance internationale ne s’occupe plus que de l’accommodation des accrédités. Chaque discipline par pays a droit à un et un seul accompagnateur, entraîneur ou dirigeant de la fédération.
Le président du Mala­gasy Rugby sera le chef de mission pour Madagascar à Rio. En chiffres, quarante deux disciplines sportives seront au programme de ces prochains Jeux de Rio, trois cent six épreuves, trente sept sites de compétitions et deux cent six pays représentés.

Serge Rasanda

Voir aussi