Accueil » Social » Santé mentale – Les Orchidées Blanches vendent trente mille brioches et cinq mille chocolats
Social

Santé mentale – Les Orchidées Blanches vendent trente mille brioches et cinq mille chocolats

Coup d’envoi de l’opération Brioches du centre médico-éducatif les Orchidées blanches, pour l’an 2022. Le centre a doublé le nombre de brioches à vendre, en sa cinquantième édition. Il vise la vente de trente mille brioches et de cinq mille chocolats, au lieu de quinze mille, chaque année.

Du 23 au 25 mai, ces gâteaux et ces chocolats seront disponibles au centre à Androhibe, à La City Ankorondrano, et au Lycée Français Ambatobe. Le centre a pour principales cibles, les ministères et les grandes entreprises. Les sommes récoltées grâce à cette opération permettront au centre de poursuivre et de pérenniser ses activités de prise en charge des personnes en situation de handicap mental. Des parents ont du mal à poursuivre la prise en charge de leurs enfants. Bien qu’ils ne paient qu’une participation symbolique au centre et que la grande partie des dépenses sont à la charge du centre. Mais le centre lui-même est en difficulté, face aux conjonctures actuelles. Une quarantaine d’employés assurent le fonctionnement du centre qui a une capacité d’accueil de cent vingt personnes. Ainsi, les recettes compenseront les charges de fonctionnement du centre ainsi que la sensibilisation de l’opinion publique sur les droits des personnes en situation de handicap.

La femme de Naina Andriatsitohaina, magistrat de la ville d’Antananarivo, celle du contrôleur général de police, Fanomezantsoa Rodellys Randrianarison, ministre de la Sécurité publique, des représentants de l’association Fitia, le directeur de cabinet du ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme ont honoré de leur présence, la cérémonie d’ouverture de cet événement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter