Accueil » Culture » Concert – « Revy Lolo sy ny Tariny & Erick Manana » émeut les mélomanes
Culture

Concert – « Revy Lolo sy ny Tariny & Erick Manana » émeut les mélomanes

«  Revy  Lolo  sy  ny  Tariny  »  a  enchanté  un  public  de  toutes les  générations  au  Tanana  Zoari  Ilafy  hier  après-midi.

Beaucoup en rêvait, ils l’ont fait. Ce dimanche après-midi, les sommités du bà-gasy ont largement gâté leur public au Tanana Zoari Ilafy le temps d’un concert à la fois chaleureux, fraternel et mélodieux.

En voilà un événement qui a largement dépassé les attentes de son public. Une épopée musicale unique, à la fois entrainante, mais surtout des plus émouvantes, ce concept inédit initié par mi’Ritsoka Productions avant-hier aprèsmidi au Tanana Zoari Ilafy a su nous surprendre. Promesses de belles festivités musicales, en ode au bàgasy et le « folk song » dans toute sa splendeur, « Revy Lolo sy ny Tariny & Erick Manana » comme son nom l’indique a laissé rêveur le public venu nombreux en profiter. Un concert fédérateur de toutes les générations, ce dernier a réussi la prouesse de rassembler sur la même scène d’illustres sommités de la scène musicale malgache le temps d’un instant. Benny, Bebey, accompagné de RaPlay et l’infatigable Erick Manana en têtes d’affiches, l’événement nous a convié à vivre un moment privilégié avec eux dans un cadre d’une grande sobriété, mais à la fois lumineux et convivial. Sans nul doute le fer de lance de ce rendezvous qui a laissé la part belle à la nostalgie du public, Erick Manana débute le concert en reprenant ses chansons qui ont forgé sa renommée. à ses côtés, des musiciens éminents l’accompagnent pour la première partie de l’événement, Thierry Razaka­miadana à la flûte, Kolibera à la guitare, Solofo Bota à l’accordéon, Nini à la basse, Donné Sahondrafininina et Sata aux percussions.

« Union et fraternité musicale »

Avec «Revirevinay taloha», « Voron -kely tsara dia », «Ampazahoy» ou encore «Zakelinina», Erick Manana donne le ton du concert, il sera jovial et rythmé. S’ensuit après ce qui est sans doute la partie la plus festive pour le public de tous âges et de tous horizons qui y a répondu présent. Le fameux « Revy Lolo sy ny Tariny » a pris place sur scène, Bebey toujours aussi taquin enchante ses inconditionnels, Benny brille toujours autant par sa simplicité, tandis que RaPlay plus modeste s’efface dans son coin, en laissant parler sa guitare basse à sa place. Au milieu d’eux, Erick Manana coordonne ce répertoire de Lolo sy ny Tariny qu’il connait par cœur. Avec « Raha mankany », «Zakarandà», « Baomijijy », «Lezimbo», « Any alavidavitra any » ou encore la poétique « Akanjo fotsy », pour n’en citer qu’eux, ils portent en liesse toute la salle à chacune de ces chansons. Le choix des chansons qui composent leur répertoire est excellent, chacune d’entre elles se sublime d’une interprétation émouvante de leur part. Si les notes de violon de Sammy Rabenirainy manquent aux fans sur quelques chansons, voir Erick Manana chanter à nouveau ces chansons les émerveillent. Une surprise qui n’en est pas vraiment une, le duo Dama et Bekoto a aussi assuré le show, en chantant « Razazavavy », « Rivotra » ou encore «Isekely» par Bekoto en solo, en affichant leur complicité intemporelle. De véritables complices, Dama à l’harmonica et Erick Manana à la guitare le sont aussi, ensemble ils ont chanté le titre «Vaonala», ainsi qu’une reprise de «Farakely». Cerise sur le gâteau, le concert s’est terminé par un grand bœuf sur le titre «Izaho tsy maintsy mihira» de Lolo sy ny Tariny avec tous les artistes sur scène. Erick Manana qui donne déjà rendez-vous au public pour le 17 juillet au palais des Sports et de la Culture Mahamasina, pour célébrer ses 45 ans de scène, mais aussi les 25 ans du groupe Feo Gasy dont il en est l’un des piliers.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter