Accueil » A la une » Football – FMF : Vers une suspension provisoire de Dupuis
A la une Sport

Football – FMF : Vers une suspension provisoire de Dupuis

Le technicien français se rapproche d’un départ.

Suite aux réunions qui se sont tenues à Isoraka cette semaine, les dirigeants fédéraux se seraient convenus d’une suspension provisoire du sélectionneur des Barea, Nicolas Dupuis.

Poussé vers la sortie. Les membres du comité exécutif de la Fédé­ration Malgache de Football sont décidés à suspendre Nicolas Dupuis de son poste de sélectionneur des Barea. Et ce, après les réunions qui se sont enchaînées lundi et jeudi, à Isoraka. Il était question d’établir le bilan des derniers matches de la sélection et d’analyser d’autres faits. Après de longs débats, plusieurs sources mentionnent qu’ils se sont convenus d’« une suspension à titre provisoire », qui « sera bientôt officialisée ».

Les récentes contre-performances constituent le motif principal. Madagascar n’a plus gagné depuis le mois de novembre 2019 et le fameux 6-2 à Niamey contre le Niger. Défaite puis match nul contre la Côte d’Ivoire en novembre 2020, suivi d’un revers cuisant en Éthiopie et enfin un nouveau nul contre le Niger en mars dernier.

L’euphorie de la CAN 2019 a laissé place à la déception, après l’échec en éliminatoires de la prochaine édition du sommet continental.

Négociations

D’autres raisons poussent la FMF à agir de la sorte, reprochant au technicien français d’ « avoir enfreint plusieurs termes de son contrat ». « Ingérence dans le choix de l’équi­pementier des Barea » ou encore « engagement auprès d’autres entités sans aval de la Fédération », à titre d’exemples.

La FMF s’apprête à confirmer cette suspension provisoire dans les jours à venir. Puis elle prévoit d’entamer des négociations avec le technicien français, pour convenir d’un départ définitif. Il reste encore deux ans et demi de contrat à Nicolas Dupuis. Les pourparlers consisteront à trouver un terrain d’entente sur la résiliation de son bail avant son échéance finale.

Les dirigeants fédéraux souhaitent trouver un consensus. Et ce, afin de procéder à une séparation à l’amiable. Un éventuel bras de fer ne serait bénéfique pour personne. Par la suite, ils prévoient de nommer un nouveau sélectionneur.

Comme nous l’avons mentionné dans notre édition de jeudi dernier, trois remplaçants sont pressentis pour l’instant. L’idée serait alors de « désigner un nouveau coach pour diriger l’équi­pe nationale à par tir des qualifications pour la Coupe du monde en juin ».

3 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • le messie glorifié par le président et son peuple , sauveur du foot gasy, crucifié sur la croix de la performance…….LOL
    sniff, sniff , plus de placard pub à sa gloire…..retour en D3/D4 française ???
    n’est pas Dechamps ou Crowe qui veut !

  • – Aucune équipe n’a remporté le match en Éthiopie à en haute altitude. Qui peut mieux expliquer la cause indiscutable à ces dirigeants malgaches ?
    – Une équipe n’est pas toujours certaine de gagner un match : tout dépendra de la santé générale des joueurs, le jour même, de leur repos après le voyage, et aussi de leur moral (habillement, salaire etc.) – Enfin, en 2021 tous les dirigeants de football doivent savoir jouer sur plusieurs probabilités en même temps : Pourquoi ? Pour faire vivre le football pas seulement en local mais avec le monde entier. C’est aussi un partage de jeu, et ceux par ordre de mérite, et chacun son tour sans détruire l’autre.
    La question est ainsi : Pourquoi l’Éthiopie mérite d’être qualifiée que Madagascar, en admettant que Madagascar est plus fort ?
    La réponse est ainsi : Parce que Madagascar ne mérite pas d’être ruinée pour un malheureux match en plus, parce qu’elle doit louer une compagnie aérienne étrangère parce qu’Air Madagascar est ruinée et en banqueroute et ainsi éviter l’abus de certains membres du gouvernement rêveurs que réaliste.
    Maintenant décidez-vous, et cessez de pleurnichez à chacun de vos échecs entre « malades ».

    • Bonjour,
      Réaction, on ne peut plus, normale de la part du FMF. Sage décision. Le foot, c’est un sport d’équipe (VS karaté ou tennis). C’est un sport qui exige une cohésion parfaite entre les équipiers. Est-ce le cas? Qui peut garantir cet état de « chose ». Les victoires de 2019, c’était des accidents heureux mais on était trop dupes.
      Pourquoi se « tortiller du c.. pour c…. droit » pourquoi « chercher midi à 14 h ». Les locaux ne valent ils pas mieux que les expat? Ceci au niveau coach et joueurs.
      Je suis convaincu (et qui peut prétendre le contraire) que il manquait de regroupement pour notre « BAREA »? L’environnement fait partie des aléas (altitude – terrain etc etc…). Dans tout sport que cela soit collectif ou individuel, il est exigé de l’automatisme.
      M.Dupuis sur la sellette. Eh oui, je ne dis pas qu’il le mérite mais ne soyons pas « b…. ». Faisons appel aux locaux. Il faut les soutenir, psychologiquement, moralement et physiquement. Ne les frustrons pas. Faisons appel à des entraîneurs nationaux qui sûrement valent mieux que certains expat (trop cher et tape l’oeil). Ces nationaux ne demandent qu’à être appelés.
      Sans rancune