Accueil » A la une » Maîtrise de la pandémie – Quatre jours sans nouveau cas positif
A la une Magazine Santé

Maîtrise de la pandémie – Quatre jours sans nouveau cas positif

La vente de cache-bouche marche bien.

Absence de campagne de dépistage menée à destination du grand public. Sur la base de cent vingt-trois tests, aucun cas positif de Covid-19 n’a été découvert en quatre jours.

Tandis que le nombre de personnes guéries du covid-19 vient d’atteindre cinquante-huit hier, avec six nouveaux cas de guérison signalés, Madagascar ne connait plus de nouveaux porteurs du coronavirus depuis maintenant quatre jours. « Il s’agit d’un bon indicateur », estime la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana , porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le coronavirus. L’augmentation exponentielle du nombre de guéris ramène le nombre d’hospitalisés à soixante-trois. « Le traitement des résultats de tests se poursuit », insiste la Pr Volontiana qui rapporte l’existence de deux autres laboratoires engagés dans la réalisation des tests d’identification du coronavirus dans l’organisme ou PCR. L’hôpital HJRA à Ampefiloha et le centre d’infectiologie Charles Mérieux implanté à l’Université d’Antananarivo, disposent désormais de laboratoires opérationnels pour effectuer les tests PCR. La détection progressive des personnes guéries, un mois après l’irruption du coronavirus à Madagascar, dénote une stagnation des cas de contamination découverts depuis lundi. La consommation massive du remède local anti-coronavirus « covid-organics », initiée par le couple présidentiel, traduit une immunisation spontanée chez la population. Ce remède contre le coronavirus, dont le rayonnement international débute, suscite l’intérêt dans les régions de l’île où les mesures restrictives de liberté sont imposées et tendent vers l’allègement. Toutes les personnes hospitalisées à cause du coronavirus restent traitées avec le « covid-organics » jusqu’à leur guérison.

Quid du dépistage massif

En quatre jours sans refaire surface apparemment, le coronavirus n’est pas encore vaincu à Madagascar. « Plus de deux mille trois cent tests d’identification du coronavirus ou PCR sont jusque-là réalisés. Ce type de test a été appliqué sur les passagers des vols aériens suspects. D’autres personnes testées sont passées par le test de diagnostic rapide ou TDR et en cas de résultat positif découvert, le test PCR est effectué », détaille le Pr Solofomalala Gaëtan Duval, secrétaire général du ministère de la santé publique. D’après toujours lui, « l’absence de nouveaux cas découverts est considéré à tort comme une inexistence de tests entrepris. Des tests sont réalisés sur des personnes suspectées de présenter des symptômes du coronavirus. A l’Institut Pasteur de Madagascar,trente-neuf tests ont été effectués lundi, trente-deux mardi, trente-cinq mercredi et dix-sept jeudi matin. Aucun cas positif n’a été déduit ». Les localités où se font l’identification des personnes suspectées de porter le covid-19 ne sont pas révélées. Pour la Municipalité d’Antananarivo, le dépistage jusque-là réalisé est effectué il y a onze jours sur les agents municipaux. « Aucune opération de dépistage de la population n’est menée par l’administration municipale. La réalisation de dépistage dépend d’une instruction officielle émanant du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le covid-19 », affirme Hajatiana Raharinandrasana, directrice des actions sociales et de la santé auprès de la mairie d’Antananarivo. C’est dans la capitale que 45% des cas de coronavirus par contact ont été découverts. Le corps des sapeurs-pompiers à Antananarivo privilégie pour le moment la désinfection des quartiers à risque et des endroits publics.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter