Accueil » A la une » Éducation – Des élèves refusent le Covid-Organics
A la une Social

Éducation – Des élèves refusent le Covid-Organics

La prise de Covid-Organics permet de renforcer l’anticorps selon le Président de la République.

Des dispositions ont été prises par les directeurs des établissements pour les élèves refusant de boire la tisane bio.

Des élèves ont dû demander l’accord de leurs parents avant de boire le Covid-Organics. C’est le cas au sein du lycée moderne Ampefiloha où une douzaine d’élèves a refusé d’ingurgiter cette tisane le jour de la rentrée. Les parents sont passés au bureau pour discuter avec le proviseur. « Avant de distribuer le Covid-Organics, j’ai demandé aux élèves de lever la main s’ils ne pouvaient pas boire la tisane. Personne ne l’a fait au moment de la distribution des bouteilles, certains ne voulaient pas en prendre. J’ai dialogué avec eux en leur demandant d’aller tout d’abord en parler avec leurs parents, afin de les convaincre. Certains parents sont venus au bureau, d’autres m’ont joint par téléphone pour discuter du cas de leurs enfants. Une grande responsabilité incombe aux parents. Surtout dans le cas où l’élève qui n’a pas pris la tisane tombe malade et contamine les autres. Certains parents sont venus avec des certificats médicaux mentionnant que leurs enfants sont allergiques à la quinine. Douze élèves n’ont pas bu la tisane mercredi et huit d’entre eux sont déjà revenus en classe suite aux discussions avec les parents», explique Mamisoa Andrianjafy, proviseur du lycée moderne Ampefiloha.

Aucune plainte

Les élèves du CEG Antanimbariandriana ont également pris le Covid-Organics le jour de la rentrée.

La directrice témoigne que certains n’ont pas pris la tisane en classe mais n’ont pas été renvoyés pour autant. « Nous n’avons pas demandé aux élèves pourquoi ils ne les prennent pas en classe. Nous avons reçu notre part et l’avons distribué aux élèves. Chacun est libre de son choix, nous ne les avons pas forcés. D’ailleurs, aucun parent n’est venu se plaindre dans mon bureau quant au choix de leur enfant, de refuser le Covid-Organics », souligne Lanto Harisoa Ravololomanana, directrice du CEG Antanim­bariandriana.

Le ministère de l’édu­cation, de l’enseignement technique et professionnel explique que les parents devront aviser en premier lieu les responsables des écoles sur l’état de santé de leurs enfants au cas où ces derniers ne pourraient pas prendre cette tisane bio. « Il existe des enfants qui ont différents problèmes de santé. Les parents doivent écrire dans le carnet de correspondance toutes les consignes pour éviter qu’après, les fautes ne soient rejetées aux directeurs de l’école. Quoiqu’il en soit, bon nombre d’écoles nous demandent de leur envoyer le Covid-Organics », affirme Feno Soja Richard, directeur de la technologie de l’information et de la communication auprès du ministère de l’éducation nationale, enseignement technique et professionnel.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter