Accueil » A la une » Université d’Antananarivo – La digitalisation fait le nettoyage
A la une Social

Université d’Antananarivo – La digitalisation fait le nettoyage

Les étudiants en médecine ont passé la phase de qualification hier.

C’était au tour de la faculté de médecine d’opter pour la digitalisation. Les étudiants l’ont adoptée.

Il était temps. L’université d’Antananarivo a décidé de se digitaliser pour mettre fin à ses problèmes. Avec l’augmentation du nombre d’étudiants, il était compliqué voire impossible de gérer l’université dans les normes requises. La digitalisation permettra de résoudre toutes les difficultés jusqu’ici insurmontables et procédera à un assainissement dans toutes les facultés. « La digitalisation permet de connaître les vrais étudiants des faux, de mieux maîtriser l’octroi des bourses,» précise un responsable universitaire.

Les cartes d’étudiant sont à partir de maintenant biométriques. Elles offrent plusieurs avantages. C’est à la fois une carte d’étudiant et une carte de paiement. Elle permet d’assainir l’effectif universitaire et de moraliser l’octroi de bourse. Il fut un moment où le nombre de boursiers était supérieur au nombre total d’étudiants. Le recours à la biométrie s’inscrit dans la vision du président de la République dont l’objectif est d’assainir tous les secteurs dont l’administration et la fonction publique.

Carte biométrique

La carte d’étudiant biométrique donne accès également aux diverses infrastructures universitaires comme la bibliothèque entre autres. La carte d’étudiant contient en outre des renseignements personnels sur l’étudiant.

Hier ce fut au tour des étudiants de la faculté de médecine de passer par la phase de qualification. Il s’agit d’une étape de l’opération où on identifie l’étudiant. Les renseignements sont ensuite introduits dans une application. L’engouement des étudiants pour cette innovation s’est traduit par une forte affluence hier. Sur les quatre mille trois cent étudiants de la faculté de médecine, trois mille huit cent se sont soumis à cette phase de qualification. Ceux qui ont eu un empêchement pourront encore se rattraper la semaine prochaine.

Plusieurs entités conjuguent leurs efforts dans cette opération d’envergure. La Présidence figure en tête de liste suivie du Mesupres, de l’université d’Antananarivo, de l’Unité de gouvernance digitale, de Prodigy , qui a fait ses preuves dans plusieurs pays d’Afrique, de la Boa et de la Paositra Malagasy.

Les cartes sont prévues être disponibles vers la mimars. Plus de cent mille étudiants bénéficient d’une bourse à Madagascar dont trente et un mille à Antananarivo.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter