Accueil » A la une » Développement – Les projets japonais reprennent
A la une Actualités

Développement – Les projets japonais reprennent

Les  projets  de  développement  japonais  se  remettent  sur les  rails,  déclare  Higuchi  Yoshihiro,  ambassadeur  du  Japon.

Suspendus depuis quelques temps à cause de la pandémie Covid-19, les projets industriels japonais reprennent.

La reprise. Après quelques mois d’arrêt, principalement, à cause de la pandémie du coronavirus, les projets industriels et de développement japonais reprendront « très prochainement ». Une annonce faite par Higuchi Yoshihiro, ambassadeur du japon, hier à Ivandry.

La réception à l’occasion du 6 1e anniversaire de Naruhito, empeureur du Japon, a été l’occasion pour son ambassadeur d’annoncer qu’après les temps difficiles de la crise sanitaire, « l’année 2021, sera plus enrichissante et fructueuse dans les relations entre nos deux pays». En matière d’investissement privé, le diplomate assure ainsi que le projet Ambatovy, dont le groupe japonais Sumitomo est l’actionnaire majoritaire « redémarrera bientôt ».

Plus grand investissement privé à Madagascar, le projet Ambatovy a été malmené par la crise sanitaire. Aux cas de contamination au coronavirus recensé dans les rangs de ses employés, s’est ajouté un cours du nickel et du cobalt en chute libre sur le marché international. Un cocktail nuisible aux affaires qui a amené ses décideurs à arrêter de façon temporaire ses activités. Une décision qui a eu une répercussion colossale sur la trésorerie étatique. Ambatovy est l’un des principaux pourvoyeurs de devise dans les caisses de l’Etat.

Donner du peps à l’économie

L’arrêt des activités d’Ambatovy a causé un manque à gagner conséquent. Il a contribué au naufrage de la valeur de l’ariary sur le marché interbancaire de devise (MID). Sans compter les milliers de travailleurs mis au chômage technique, ainsi que les fournisseurs et sous traitants de la multinationale au bord de l’asphyxie financière. La reprise de la production devrait donner du peps à l’économie nationale, en cette période de redressement post-crise.

Des salariés du projet sont déjà de retour sur les sites de Moramanga et Toamasina. Face à la presse, hier, l’ambassadeur Higuchi Yoshihiro a, toutefois, indiqué que c’est aux responsables d’Ambatovy de dire officiellement à quand sera la reprise. « En tout cas, ils travaillent durement pour une reprise dans les meilleures conditions », ajoute-t-il. Djacoba Tehindrazanarivelo, ministre des Affaires étrangères, indique que son département travaille sur le retour des salariés internationaux de la multinationale.

Un autre grand projet impliquant le Japon reprendra en ce début d’année. Il s’agit de l’extension du port de Toamasina, financé par le gouvernement japonais à hauteur de 411 millions de dollars. La première phase du projet d’extension du Grand port a été suspendue, également, à cause de la Covid-19. Elle est, toutefois, en passe d’être finalisée. L’ambassadeur Higuchi Yoshihiro, déclare alors, que le lancement officiel de la deuxième phase des travaux sera organisé « dans les semaines qui viennent ».

Tout comme le projet Ambatovy, les expatriés travaillant sur l’extension du port de Toamasina ont quitté la Grande île au début de la pandémie. Outre ces deux projets, un troisième, également financé par le Japon, qui consiste en un chantier d’irrigation de terrains agricoles dans le sud-ouest de l’Alaotra, redémarrera également, dans les prochaines semaines.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter