A la une

Danger imminent – Montée des eaux autour de Tana

La plaine d’Antananarivo est menacée par les crues des trois rivières qui la traversent.

Les fortes pluies de ces derniers jours ont fait monter les eaux des fleuves autour de Tana. À Ampitatafika, Sisaony a déjà dépassé la cote d’alerte.

Le danger plane dans les zones proches et plus ou moins éloignées des rives des trois rivières, à savoir Sisaony, Ikopa et Mamba.

Leur niveau connait une hausse depuis hier, vers 17 heures. « À l’échelle d’Ampi­tatafika, le niveau de Sisaony était de 3 mètres. Niveau qui ne cessera de monter dans les prochaines douze heures. La cote de vigilance de menace de danger (jaune) de 2,50m est dépassée », indique un bulletin d’annonce des crues dans la plaine d’Antanarivo N°01.

L’Autorité pour la Protec­tion contre les Inondations de la Plaine d’Antananarivo (APIPA) lance donc une vigilance jaune dans la plaine d’Antananarivo traversée par la rivière Sisaony. Plusieurs communes sont concernées par la menace de danger, entre autres, celles de Tsiafahy, Bongatsara, Antanety, Ampahitrosy, Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato-Andre­fana, Ampitatafika, Ambava­ha­ditokana, Fenoa­rivo, Itaosy, Ambohi­trimanjaka, Fiada­nana et Ampangabe.

En raison des précipitations de ces derniers jours, la montée des eaux est à craindre dans les prochaines heures.

Au niveau de la rivière Ikopa, à l’échelle d’Ante­lomita, le niveau de l’Ikopa a été de 1,60m et celui-ci augmentera dans les prochaines douze heures (ndlr : depuis hier). À l’échelle d’Ambohimanambola, il a étteint 2,15m et à celle de Bevomanga, il était de 2,75m. La cote de vigilance de cette station est de 4 mètres.

Pour la rivière Sisaony, son niveau était de 1,65 m, il baisse, mais l’évolution de la crue dépendra de la pluviométrie. Quant à la rivière Mamba, à l’échelle d’Ambo­hidroa, son niveau était de 1,82m et monte également.

Sous surveillance

Aucune évacuation n’a eu lieu pour le moment dans les zones concernées, mais la vigilance est de mise surtout pour Sisaony où la cote est dépassée. D’autant que les prévisions météorologiques indiquent que la pluie continuera de tomber dans les trois prochains jours, notamment dans l’après-midi. « La rivière Sisaony constitue une menace dans la mesure où son niveau monte jusqu’à 3,08m », explique le directeur général du Bureau national de gestion des risques et catastrophes, joint au téléphone hier.

Les autorités locales sont en alerte et la vigilance est doublée sinon davantage dans les secteurs à risque. « Nous nous sommes entretenus avec les maires des communes, les chefs de district dans les parties menacées par la montée des eaux. La surveillance est également renforcée en fonction de l’évolution de la situation », conclut-il.