Economie

Budget – La région Analamanga réclame plus de subvention

A l’unisson, treize chefs de district, plusieurs maires ainsi que des députés et sénateurs de la région Analamanga ont exposés leurs besoins financiers, à Androhibe, la semaine dernière. Ces derniers ont ainsi fait part de leurs requêtes à l’autorité compétente dans le cadre de la tenue de la conférence budgétaire en vue de l’élaboration de la loi de finance rectificative 2020 ainsi que de la loi de finance initiale 2021 qui s’est déroulé à l’école nationale d’administration. « Nous n’avons même pas les moyens d’assurer les salaires ainsi que les frais de transport des Emmo-Far en charge d’assurer l’ordre public en cas de manifestation non règlementaire » déplore ces derniers. En réponse à ces responsables locaux, à Andrianoelison José de rassurer que « Notre pays ne fait plus partie des Etats considérés comme étant fragile. Un reclassement qui ouvrira des possibilités de financement plus conséquent pour réaliser les objectifs de développement selon la politique de l’Etat » une façon pour le directeur du cabinet du ministère de l’Economie et des Finances d’exhorter les élus locaux à redoubler d’effort.