Culture

Bande dessinée – « Ary, la gorge d’Ifaty » illustre poésie et aventure

Rolling Pen et Catmouse James envoûtent les lecteurs avec les aventures de la petite Ary tout en exposant la richesse du pays et de ses traditions.

Une parfaite représentation d’un neuvième art malgache en quête de renouveau. Et surtout qui tient à s’affirmer sur la scène internationale, le tout porté par une jeune génération d’auteurs et d’artistes. Le second tome des aventures de cette fille à l’esprit aventureuse et exceptionnelle qu’est Ary est à découvrir pour tous les férus de bandes dessinées nationaux.

Intitulé « Ary, la gorge d’Ifaty », ce nouvel album réalisé avec soin par le duo Rolling Pen à l’écriture et Catmouse James à l’illustration, édité chez les Bulles dans l’océan, embarque une fois encore les lecteurs pour un voyage initiatique, teinté de poésie et de découvertes, avec comme toujours en toile de fond la Grande île, sa culture et ses traditions. « Après avoir sauvé son village de la sécheresse et de la famine grâce à sa rencontre avec le géant de pierre, Ary part dans l’extrême Sud de la Grande île à la recherche de ses parents », indique, entre autres, le synopsis de l’œuvre.

Dans le premier tome intitulé « Ary, les yeux d’Isalo », ce talentueux duo d’artistes nous conquiert par la fantaisie de son récit, où la magie se retranscrit savamment à travers ce conte moderne qu’il nous raconte. Cette suite promet encore plus d’émotions et de rebondissements pour tous ceux qui souhaitent s’imprégner de son histoire. De La Réunion à l’Hexagone pour le Festival de bande dessinée d’Angoulème, la petite Ary s’est illustrée comme une fière représentante du pays.

Envoûtante et apaisante, outre les autres adjectifs qu’on lui attribue, cette œuvre sort du lot. Une présentation officielle s’est tenue ce samedi à l’Institut français de Madagascar à Analakely avec Rolling Pen et Catmouse James, tandis que l’album est déjà à découvrir dans les bacs, notamment chez le Maki a bonne mine à Isoraka. Bonne lecture !

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter