Accueil » Culture » DROIT D’AUTEUR – Une assemblée générale controversée
Culture

DROIT D’AUTEUR – Une assemblée générale controversée

Meizah et Tonton Pa, lors de la conférence de presse à Andraharo, hier.

Le ministère de la Communication et de la culture appelle à une assemblée générale des artistes pour élire le conseil d’administration de l’Office malgache du droit d’auteur, ce jour au Palais des sports et de la culture à Mahamasina à 10 heures.

Cette décision a provoqué un désaccord entre les artistes malgaches membres de l’Office malgache des droits d’auteurs (OMDA). Les artistes malgaches se divisent en deux camps. Il y a ceux qui approuvent l’assemblée générale qui a pour but d’élire le nouveau conseil d’administration, tandis que d’autres contestent fermement cette décision.
Selon Tonton Pa du groupe Rebika durant la conférence de presse qui s’est tenue hier à Andraharo, le mandat des membres du conseil d’administration de l’OMDA a expiré au mois de novembre de l’année dernière. « Cela fait une année que nous n’avons pas profité de nos droits. C’est la raison pour laquelle nous insistons pour cette assemblée générale afin d’élire un président puisque sans président, aucune somme ne peut sortir des caisses de l’OMDA» explique-t-il. «Nous voulons une transparence dans la direction de l’OMDA. Il faut mettre fin à cette protestation et passer à l’élection pour l’intérêt de tous !» ajoute Martial Razafindrakoto, acteur.

Risque d’affrontement

Les membres du syndicat des artistes manifestent leur mécontentement face à cette assemblée générale du ministère de la communication et de la culture sans les avoir consultés à l’avance.
«La priorité est de régler le problème du droit d’auteur. Nous ne sommes pas contre l’assemblée générale mais elle doit se tenir à la date convenue qui est le mercredi de la troisième semaine du mois de février. Nous désapprouvons totalement cette assemblée générale qui se tient aujourd’hui. Mais nous y serons! Aussi, nous n’acceptons en aucun cas la manière de détruire la cohésion entre les artistes malgaches» soutient Samoela.L’assemblée générale d’aujourd’hui peut créer un grand conflit entre les artistes des deux camps.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter