Actualités Régions

mahajanga – Des crocodiles s’installent en pleine ville

Emportés par le courant et les eaux montantes, des crocodiles échoués se terrent dans les égouts et eaux stagnantes. Le plus dangereux  a été abattu par la police.

Des crocodiles en pleine ville. Des faits inhabituels surviennent dans la cité des Fleurs après les pluies diluviennes de ces dernières semaines. Des alligators sont venus s’installer dans des égouts et des points d’accumulation d’eau après les fortes pluies. «Le premier cas a été signalé dans l’agglomération de Mahavoky-Nord il y a une dizaine de jours. Il s’agissait d’un crocodile d’environ un mètre de long. Il a fallu appeler les forces de l’ordre pour l’abattre tellement il était nuisible », explique Tin Style, journaliste de la presse audiovisuelle à Mahajanga.
« Le reptile rôdait aux abords de la propriété d’un éleveur avicole qui n’a rien vu venir. En l’espace de quelques jours, il a constaté que son cheptel diminuait considérablement. Au début, il pensait que c’était un insaisissable maraudeur qui s’attaquait à son élevage. Finalement, le voleur a été démasqué lorsque des bruits suspects et des gémissements ont secoué la basse-cour. Réveillé en sursaut, les personnes présentes se sont ruées vers la basse-cour, c’est alors qu’elles ont été stupéfaites en voyant le prédateur à l’œuvre », poursuit le journaliste.
Informée de la présence menaçante qui a provoqué tollé et stupeur dans la ville, la police est intervenue. Après que l’animal a été fusillé, les jeunes gens des environs se sont partagé la viande.

Bébé crocodile
Le deuxième a été en revanche signalé sur la place du marché de Tsaramandroso à Mahajanga-ville.
« C’était un bébé crocodile de la taille d’une jambe. Il s’était terré dans un égout et en sortait par moment pour se mettre au soleil. Des personnes des environs l’ont attrapé et l’ont laissé aux bons soins de l’environnement forêt », ajoute Tin Style.
L’été dernier, la même présence reptilienne a été décelée à Mahajangabe lorsque deux imposants crocodiles, mâle et femelle, ont été aperçus en plein jour, en train de se tapir au soleil. Saisis pour intervenir, les sapeurs-pompiers de la ville de Mahajanga se sont mobilisés. Ces derniers ont bravé la mort pour tenter de mettre la main sur les deux animaux, mais l’un d’eux a toutefois réussi à se glisser à travers les mailles du filet. Le croco attrapé a été en revanche confié au parc Renala.
À la lumière des explications apportées, ces reptiles ont été délogés de leurs tanières par les crues qui se sont abattues en amont. Emportés en aval par les eaux montantes, ces animaux, incapables de remonter le courant, se sont échoués dans les égouts et les bassins d’eaux stagnantes de la ville des Fleurs.

Andry Manase