Accueil » Economie » TOAMASINA – Ouverture dans le calme de la campagne de litchi
Economie

TOAMASINA – Ouverture dans le calme de la campagne de litchi

Des véhicules chargés de litchi à l’entrée de Toamasina.

La campagne de litchi a débuté hier à 16 heures à Toamasina. Madagascar prévoit d’exporter jusqu’à 15 000 tonnes cette année malgré les inquiétudes par rapport aux impacts du manque de pluie.

Toamasina vit au rythme du plus grand évènement économique de l’année depuis hier. Comme prévu, la campagne de litchi a débuté ce mardi à 16 heures dans la capitale du Betsimisaraka. Mais bien avant, une file de voitures remplies de litchi faisait déjà la queue à l’entrée de la ville, aussi bien sur la Route nationale cinq que sur la deux. «La pluie qui a beaucoup tombé le matin à Foulpointe et ses environs a retardé le début de la collecte dans la zone nord, ce qui fait que les premières cargaisons arrivées à Toamasina venaient surtout de la zone sud comme Brickaville», explique un collecteur, présent à Toamasina qui salue également les travaux d’urgence réalisés ces derniers jours pour traiter les points noirs sur la route.

Par ailleurs, trois bateaux à cave réfrigérée sont déjà en attente au port de Toamasina pour embarquer les palettes de litchi à destination principalement de l’Europe. Selon notre information, le premier bateau devra appareiller dans cinq jours. D’une manière générale, le litchi est considéré comme un produit festif qui cadre bien avec les fêtes de fin d’année en Europe et aux États –Unis. Les cargaisons de litchi de Madagascar devront donc arriver à temps pour les marchés de noël.

Optimiste

Concernant la qualité des fruits, elle répond généralement aux critères exigés par les importateurs, aussi bien au niveau du calibre que de la teneur en sucre ou « taux de brix », selon le jargon des techniciens de la filière. Quant à la quantité, l’optimisme commence également s’installer malgré une prévision assez pessimiste suite au manque de pluie. Selon notre interlocuteur, l’arrivée de la pluie ces derniers temps et qui devrait continuer dans les prochains jours devra booster la croissance des fruits de litchi.

«Si la pluie continue de tomber, nous nous attendons à ce que les fruits grossissent au fil des jours. L’atteinte des objectifs d’exportation ne devrait donc pas poser de problème », affirme notre source. Concernant le prix, comme prévu, le prix d’achat au niveau de toutes les stations de soufrage est de 1300 ariary le kilo contre 1200 ariary l’année dernière. A noter que Madagascar prévoit d’exporter près de 15000 tonnes cette année.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter