Accueil » A la une » Stade Barea – Polémique sur fond d’arriérés impayés
A la une Sport

Stade Barea – Polémique sur fond d’arriérés impayés

Le stade Barea demeure en cours de finition d'après les responsables étatiques.

Une lettre de l’entreprise en charge du projet Stade Barea fait état d’un reliquat considérable. Le non-paiement de ces arriérés risque de perturber le fonctionnement du site.

Un pavé dans la mare? L’en­treprise chinoise CSCOD a fait parvenir une lettre aux responsables du projet stade Barea, le lundi 1er novembre dernier.

Celle-ci a fuité dans la nuit de dimanche à lundi. Elle dévoile des arriérés impayés d’un montant important de 17 millions de dollars. « Jusqu’à présent, l’entreprise CSCOD n’a pas encore reçu 5 paiements restants des travaux exécutifs, qui totalisent 17.321.614,90 dollars. En raison de l’incapacité d’effectuer le paiement dû aux fournisseurs, il en résulte que les fournisseurs mettront fin au service de logiciel de leurs systèmes de contrôle », peuton y lire.

La publication de cette missive crée une polémique à propos du projet de rénovation de Mahamasina, financé par l’État. Pour rappel, la somme annoncée en janvier 2020 s’élève à 77 mil­- lions de dollars. Si l’on fait les calculs par rapport aux détails transmis par la société de construction chinoise, 60 mil­lions ont été payés jusqu’à maintenant et il reste encore un reliquat considérable derrière.

Finition

« Le système d’éclairage, celui de surveillance et celui de commande d’écran géant ne seront plus disponibles à partir du 1er novembre 2021 », rajoute la fameuse lettre. Les dirigeants étatiques se sont empressés de réagir pour calmer l’opinion, hier matin: « Les travaux de finition ont subi des retards en raison de la situation de crise mondiale. Le deadline est fixé pour la fin du mois de novembre. L’État a tout à fait le droit de ne pas payer la totalité de la somme tant que les travaux ne sont pas encore terminés. Néanmoins, une partie du reliquat a déjà été payée depuis la réception de cette lettre ».

La dernière utilisation de l’enceinte remonte au dimanche 14 novembre. C’était à l’occasion du match entre Madagascar et la Tanzanie, dans le cadre de la sixième et dernière journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022. Les responsables du projet stade Barea rappellent que «l’éclai­rage et l’écran géant étaient bel et bien opérationnels ce jour-là ».

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Bonjour à tous,
    Inimaginable! dit on. Non c’est inconcevable, et c’est la honte! N’est ce pas à dire qu’on veut p…. plus h… que son c..? Je consens que c’est beau ou belle la rénovation, voire la reforme mais tel que je me suis toujours dit: le moment était-il propice pour le stade, et pour ne citer que celui là? Et citons, tant qu’on y est le « Masoandro » de Manjakamiadana. Qu’est-ce qu’on en fait? Tout cela c’est des « pipo » des cosmétiques! Oui mesdames et messieurs. C’est juste pour faire beau et uniquement pour les gens aisés mais….la populasse!!!! et leur pauperisation!!!! . SVP! les choses étant ce qu’elles sont, je ne vois que des faits et les faits sont irréfutables. Paiement ou non paiement, cela dépend de la teneur du contrat ou de la convention.
    77 Mions de US$!!! On aurait pu faire monter « un chouia » la vie de plus d’un malgache.
    A bon entendeur salut