Accueil » Social » Santé infantile – La bronchiolite virale sévit
Social

Santé infantile – La bronchiolite virale sévit

Une  mère  et son  enfant  attendent  leur  tour  dans  la  salle  d’attente  d’un  cabinet médical  privé.

Ruée vers les hôpitaux et cliniques pour enfant. La salle d’attente d’une clinique privée à Ampandrana a été bondée d’enfants enrhumés, hier. Michella Raharisoa et son fils, âgé de quatre mois, se trouvent dans la longue file d’attente. Ils ont attendu six heures de temps avant d’être reçus par un pédiatre. « Nous sommes arrivés ici à 8 heures du matin », témoigne cette mère de famille. Vers midi, il y a encore près de dix patients, devant eux.

Ils ont été reçus vers 14 heures. Le pédiatre a diagnostiqué la bronchiolite virale chez ce bébé. « Mon enfant est en observation à l’hôpital. Il a de la difficulté à respirer, sa respiration est rapide. Il a besoin d’oxygène toutes les 30 minutes, selon les instructions du pédiatre », rajoute-telle. Cette bronchiolite a commencé par de la fièvre et une toux.

« Je lui ai donné de l’antalgique, en espérant que ça va passer. Mais la nuit, sa toux s’est aggravée. Il a dormi très peu, il a eu du mal à respirer », explique Michella Raharisoa. Des longues files d’attente sont observées chez la plupart des pédiatres à Antananarivo.

Avec des symptômes semblables à ceux de la maladie à coronavirus, des parents craignent que ce soit une épidémie de coronavirus qui sévit chez les enfants, actuellement.

Symptômes semblables

Les pédiatres affirment qu’il s’agit bel et bien d’une bronchiolite virale. « Certes, il y a des symptômes semblables entre la bronchiolite et la maladie à coronavirus. C’est lorsqu’on ausculte le patient qu’on s’aperçoit de la différence. Jusqu’ici, nous n’avons pas trouvé de cas d’enfants victimes de coronavirus », affirment des pédiatres.

Plus de la moitié des enfants qui arrivent dans les hôpitaux souffrent de la bronchiolite, selon l’affirmation des pédiatres. Une source auprès du ministère de la Santé publique parle d’une « épidémie». « L’épidémie de bronchiolite est revenue, cette année, avec le relâchement des gestes barrière. Nous n’avons pas connu cette épidémie, en 2020, car nous avons respecté les gestes barrières », explique notre source.

Pour prévenir la bronchiolite, les pédiatres recommandent aux parents de porter un masque en s’approchant du bébé, de se laver les mains avec du savon, de changer les vêtements qui ont été portés dehors, de ne pas emmener le bébé dans un endroit public, et surtout, de ne pas l’embrasser. Cette maladie virale peut être mortelle. Des nourrissons ont succombé depuis le rebondissement de cette maladie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter