Accueil » Régions » Mahavatse – Toliara : Les pêcheurs s’opposent à l’embellissement du stationnement
Régions

Mahavatse – Toliara : Les pêcheurs s’opposent à l’embellissement du stationnement

Les  usagers  du  stationnement  à  pirogues  de  Mahavatse  veulent  garder  l’état  du  parcage.

La commune urbaine de Toliara fait face à une nouvelle vague de contestations. Les pêcheurs de Mahavatse, un des fokontany de Toliara I, refusent la mise en place d’un nouveau stationnement pour pirogues à leur endroit de parcage habituel. Une centaine de piroguiers utilisent le bout de plage de Mahavatse pour garer leurs pirogues, et ce depuis toujours. Seulement, l’endroit est malpropre et crasseux car il sert de parking aux charrettes qui transportent des marchandises à expédier par la mer. Outre les pirogues de pêcheurs, on y voit des boutres transporteurs de personnes et de marchandises vers le littoral sud tel que Saint Augustin, Soalara-Sud et Anakao. « Malgré les sensibilisations lancées par la commune urbaine de Toliara concernant ce projet d’embellissement du stationnement de pirogues, les usagers de l’endroit s’opposent à son effectivité. Ils disent que c’est le seul endroit qu’ ils peuvent utiliser et qu’ils le préfèrent dans son état actuel » explique le chargé de communication de la commune urbaine de Toliara, Retana Eve. Ces travaux d’embellissement de la plage « Seranandaka » à Mahavatse sont prévus être financés par le projet Pôle intégré de croissance (PIC) et durer cent cinq jours.

Communication

Les pêcheurs et les autres usagers du stationnement à pirogues, hier, sont venus avec des banderoles pour affronter l’équipe de la commune urbaine de Toliara. « Nous n’acceptons pas la mise en place d’infrastructures en dur sur cette plage de stationnement de pirogues de Mahavatse » pouvait-on lire sur les supports. Il est prévu de nettoyer la plage pour y construire un magasin-dépôt qui peut être utilisé par les usagers du stationnement. A l’étage, une aire de repos avec des bancs et des abris pour les passagers. C’est la deuxième fois en un mois que l’équipe de la Commune urbaine de Toliara est descendue pour annoncer le début imminent des travaux. Et c’est la deuxième fois que les usagers refusent catégoriquement le projet. « Les informations sur le projet arrivent au compte-goutte vers les pêcheurs et les usagers du stationnement et c’est normal s’ils s’y opposent. Il faut déterminer par ailleurs les réelles motivations qui poussent ces individus à réfuter le projet » commentent les Tuléarois.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter