Accueil » A la une » Face à face Députés-Ministres – L’économie et le social guettent le gouvernement
A la une Politique

Face à face Députés-Ministres – L’économie et le social guettent le gouvernement

Les  membres  du  gouvernement  sont  attendus  à  Ivato  le  1er décembre.   

La séance des questions au gouvernement se tiendra le mardi 1er décembre au CCI Ivato. Une rencontre tant attendue par les députés.

Les députés ont planifié un face à face avec le gouvernement le mardi 1er décembre. Les ministres sont appelés à présenter devant les élus les rapports d’activité. Les questions touchant le sosialimbahoaka seront sans aucun doute évoquées.

Les yeux sont rivés vers l’Assemblée nationale pour voir les élus du peuple jouer leur rôle de défenseur de l’intérêt commun. Les débats sur la hausse des prix des denrées de base, la hausse du kilo du riz, le kere dans le Sud, la chute du cours de la monnaie nationale l’ariary, les impacts engendrés par la fermeture des frontières, la relance économique après la crise de la Covid-19 s’ouvrent entre les élus et l’Exécutif pour que des solutions concrètes soient adoptées.

Transparence

S’ajoute à ces points l’interpellation des membres de la société civile d’exiger la transparence de la gestion des fonds alloués à la Covid-19. La rencontre au Parlement serait une occasion pour les ministères concernés de détailler publiquement la manière dont ils ont procédé pour faire face à la pandémie.

L’Exécutif ambitionne de faire de l’année 2021 une année de travail pour redresser les séquelles du coronavirus. Plusieurs points sont attendus à chaque ministère pour qu’il propose des plans d’actions adéquates. Sur le plan économique, les opérateurs s’attendent à l’adoption d’une mesure nécessaire sur le prélèvement des différentes taxes. L’amélioration du climat des affaires, notamment après des mois de difficultés dans le secteur privé est vivement souhaitée. Sur le plan social, le soutien des secteurs clés dont la santé publique, l’éducation et autres, nécessite des explications de la part du gouvernement.

Les députés auront sûrement leur mot à dire à propos des attentes de la population dans leur circonscription d’origine. La séance de question-réponse entre le Parlement et l’Exécu­tif sera une occasion pour que les deux parties s’adressent la parole. D’habitude, les problèmes d’insécurité, la réhabilitation des réseaux routiers, la réalisation des différents projets structurants grossissent le paquet de questions des élus durant la séance de face à face avec le gouvernement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi