Accueil » Régions » Taolagnaro – Des charbons écologiques sur le marché
Régions

Taolagnaro – Des charbons écologiques sur le marché

Innovation. Les startups étonnent et contribuent fortement au développement durable dans la région Anosy. Sachant que l’utilisation du charbon de bois comme combustible est polluante et contribue à l’épuisement des ressources forestières, des entreprises essaient d’innover à Taolagnaro. Après les charbons issus de bambou d’une entreprise de la cité dauphine, l’entreprise Zinamet, à son tour, met à la disposition des ménages du charbon écologique fabriqué avec des déchets végétaux, après un an d’apprentissage et de série de tests. « Nous collectons les feuilles mortes auprès des ménages et les déchets dans les menuiseries pour les recycler en briquettes de charbon écologique. Le processus de production est artisanal et respecte l’environnement », explique Mbola Ralison, femme entrepreneure qui a créé l’entreprise. D’après ses explications, ce produit innovant est plus économique en raison d’une combustion durable, moins polluante car elle ne dégage pas de fumée.

Concurrentielle côté prix car le kilo emballé se vend à 500 ariary, l’entreprise Zina reconnaît que la majorité des ménages dans la région Anosy ont l’habitude d’utiliser le charbon de bois et le changement de comportement est un processus. « Quand on décide d’entreprendre, on reste optimiste. Nous ciblons toutes les catégories de ménage et ne cesserons pas de sensibiliser les ménages à consommer notre produit pour réduire la déforestation », poursuit-elle.

Côté création d’emploi, elle envisage de créer une dizaine d’emplois directs et plus d’une cinquantaine d’emplois indirects avec une production mensuelle de quinze tonnes de charbon écologique.

L’entreprise de Mbola Ralison fait partie des startups appuyées par le Projet PIC dans le cadre du programme Mihary coaché et formé par le Centre d’affaires de la région Anosy ou Cara.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter