Accueil » A la une » Ankaramalaza – Le feu dévaste tout un village
A la une Faits divers

Ankaramalaza – Le feu dévaste tout un village

Un violent incendie a ravagé, hier, le village d’Ankaramalaza. La plupart des habitants n’étaient pas sur place lorsque le pire s’est produit.

L’incendie a fait rage dans le village d’Ankara­malaza à Mana­kara, hier. Le bilan est lourd. Selon des membres du fokonolona, jusqu’à trois cents maisons d’habitation sont calcinées. En revanche, les chiffres communiqués par la gendarmerie nationale font état de cent vingt-cinq maisons anéanties par les flammes.

Parmi les habitations réduites en cendres figurent deux constructions en dur, dont celle de Modeste Rakoto Hendor, ancien président de l’église luthérienne malgache. L’explosion d’une bonbonne de gaz qui se trouvait dans la maison a donné encore plus d’ampleur à l’incendie. Le fait que la plupart des maisons des villageois soit fait de matériaux locaux a, de surcroît, favorisé la propagation des flammes.

Origine mystérieuse

Lors des opérations de sauvetage, un homme a été blessé. Faute de moyens suffisants, les villageois ont eu beaucoup de peines à venir à bout de l’embrasement. Le lieu de culte et de pèlerinage n’a pas été, en revanche, touché par l’incendie.

Le sinistre s’est produit dans l’après-midi aux alentours de 16 heures. Le mystère est entier sur l’origine. Néanmoins, deux versions différentes subsistent. Selon la première, les villageois étaient encore occupés
dans les champs lorsque le sinistre s’est produit. Une deuxième version indique que la plupart des villageois étaient en train d’assister au culte de l’après-midi, entre 14 et 16 heures. En tout cas, le village était quasi désert alors que les flammes ont déferlé sur les maisons des habitants.

Les personnes sinistrées se chiffrent par milliers. Ce jour, une équipe va effectuer un état des lieux afin d’établir les préjudices ainsi que les statistiques officielles.

Des autorités ont annoncé leur venue sur place pour apporter leur soutien aux victimes. Les premières
aides sont attendues ce jour. C’est la première fois qu’un sinistre de pareille envergure vient frapper le village d’Ankaramalaza. Les sinistrés sont, provisoirement, accueillis chez des proches et amis. La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer la véritable origine de l’embrasement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter