Economie

Croissance économique – Les jeunes, un marché énorme de consommateurs

Leaders et managers locaux à la rencontre de deux experts pour promouvoir le marché que représente la jeunesse.

Booster la croissance au niveau des entreprises. « En tant qu’acteur dans un espace francophone, on se fait tous une idée de la difficulté de franchir une barrière linguistique. On se fait une conception figée de ce qui doit être, et c’est la conception linéaire, laquelle est cependant, à mettre en adéquation avec les besoins nouveaux du marché selon les intervenants venant d’Afrique du Sud. Chaque manager doit orienter ses décisions dans la prise en compte du futur car gérer se limite à ce qui est au présent mais diriger consiste à décider comment ce que l’on désire entreprendre devra être», témoigne Haingo Rarivoson, rédactrice en chef des magazines Essentielle et Business du groupe L’Express de Madagascar.

Elle est parmi les participants à la semaine d’immersion entrepreneuriale en anglais axée sur le thème « Leading and Growing your Business » qui a débuté hier et se déroule jusqu’à vendredi. À l’Inscae aux 67 ha, cette session d’immersion – conçue pour adapter les actions des décideurs face aux demandes du marché existant en Afrique australe, dans l’espace indo-océanique, et même en Asie ou dans le monde- est dirigée par deux enseignants du Wits Business School d’ Afrique du Sud. Professeur Devan Naicker, le principal intervenant, est assisté de son collègue le professeur Rija Mampianina.

Leadership

« En prenant conscience du potentiel que représente la jeunesse, le manager est à même d’assurer l’acheminement de l’entreprise vers la croissance. Face aux lacunes de compétence que certains reprochent aux jeunes, il est temps de privilégier leur insertion et leur formation. Non seulement, ils ont des capacités, mais ils ont également des besoins que les entreprises doivent satisfaire. C’est là, la question de marché, qui requiert des aptitudes managériales adéquates au leadership qui s’impose. Le leader doit mener vers le futur et le manager assigné à gérer ce qui se passe ponctuellement doit être préparé à être un leader, un meneur », interpelle le professeur Devan Naicker face aux entrepreneurs et dirigeants d’entreprises locales. Pour sa part, le professeur Rija Mampiananina désire initier les entreprises à « distinguer la croissance du développement ». Selon toujours lui, « développer suit la logique du passé et se base sur le déploiement des moyens actuels tandis qu’assurer une croissance consiste à décider dans une vision prospective du marché ». La compréhension même du marché permet à chaque entreprise d’assurer sa pérennité avec la contribution de la jeune génération dans le travail et dans la consommation.